Archives de l’auteur : PIR

Résister à la Nakba

L’une des choses les plus difficiles à comprendre dans l’histoire moderne de la Palestine et des Palestiniens est la signification de la Nakba. La Nakba doit-elle être considérée comme un évènement ponctuel qui a eu lieu et s’est terminé en 1948, ou est-ce autre chose ? Quels sont les enjeux politiques à réifier la Nakba en un évènement passé, à la commémorer chaque année, à s’incliner devant son symbolisme redoutable ? Quelles incidences surgissent à faire de la Nakba un épisode historique achevé, que certains déplorent mais que la plupart acceptent en fin de compte comme un fait de l’histoire ?

Je vous suggère qu’il y a beaucoup en jeu dans tout cela, à faire de la Nakba un évènement du passé, un fait sur le terrain qu’on ne pourrait qu’accepter, admettre, et finalement transcender ; qu’effectivement, pour aller de l’avant, il faudrait laisser la Nakba en arrière. Certains suggèrent même que si Israël reconnaissait la Nakba et s’en excusait, les Palestiniens pardonneraient et oublieraient, et que les effets de la Nakba ne seraient que des commémorations historiques, comme celles de cette année.

Publié dans Actualités, Archives | Laisser un commentaire

Etudiant étranger, Palestinien de surcroît et état d’urgence

Mohamed Sharqawi, doctorant en sociologie à l’EHESS et ancien président de la GUPS – Union générale des étudiants palestiniens – à Paris, raconte les divers obstacles qu’il a rencontrés ces dernières années dans sa demande de nationalité française. Nous relayons son précieux témoignage et tenons à lui exprimer tout notre soutien.

Publié dans Actualités, Archives | Laisser un commentaire

Procès du 25 mai : l’antiracisme politique face aux inquisiteurs !

Plusieurs organisations appellent à un meeting unitaire le 25 mai 2016 à Saint-Denis. Cette rencontre, qui prendra la forme d’un procès public, réunira les militants de l’antiracisme politique et leurs alliés ; tous ceux qui, particulièrement depuis quelques mois, subissent des campagnes de dénigrement et d’attaques frontales. Nous publions ici l’appel à cet événement.

Publié dans Actualités, Actus PIR, Archives | Laisser un commentaire

Ivan Segré : quand un Camus israélien critique Houria Bouteldja

Ivan Segré a lu Houria Bouteldja, et nous avons lu Ivan Segré.

L’une des non-moindres vertus du livre d’HB, Les Blancs, les juifs et nous. Vers une politique de l’amour révolutionnaire[1], c’est qu’il fait tomber certains masques. Ivan Segré avait fait preuve d’une incontestable acuité, en dénonçant la trahison de l’histoire juive, dissoute dans la défense de l’Occident, au sein du philosémitisme et, finalement, les relents réactionnaires et xénophobes de ce dernier. Mais il reste pris dans la trame occidentaliste qu’il dénonce lui-même. La lecture Segré, qui se présente comme un exercice de déconstruction du contenu du livre de Houria Bouteldja, détourne systématiquement son propos[2]. Il n’en ressort qu’une défense obstinée du sionisme, justement parce qu’il est radicalement mis à nu par la militante.

Publié dans Actualités, Archives, Contributeurs, Youssef Boussoumah | Laisser un commentaire

Valls, en Kanaky

Parti de France le 28 avril, Valls fera escale en Kanaky. Pour la France, puissance coloniale, ce territoire s’appelle Nouvelle Calédonie, nom que lui avait donné l’Anglais James Cook, premier occidental à y accoster en 1774.

Valls se rendra ensuite en Nouvelle Zélande. Il ne sera plus sur l’île le 5 mai, pour le 28ième anniversaire du massacre d’Ouvéa, où dix-neuf kanaks furent assassinés par les soldats français lors de l’assaut de la grotte où s’étaient réfugiés des indépendantistes qui avaient pris en otage des gendarmes de l’île.

Publié dans Actualités, Archives | Laisser un commentaire

Nuit (blanche) Debout : Comment sortir de l’entre-soi ?

Les Nuits sont blanches. Menacées de précarisation et de déclassement par la loi El Khomri, les classes moyennes blanches se sont massivement mobilisées et composent la majorité des assemblées présentes aux Nuits Debout. Traversées par deux grandes tendances, l’une radicalement anticapitaliste, l’autre plus encline à emprunter les contours d’un progressisme citoyen, lié essentiellement aux questions de féminisme, d’écologie, de libertés individuelles et de formalisme démocratique, le mouvement se heurte aux mêmes faiblesses de la gauche traditionnelle. Non seulement le « lumpen prolétariat blanc » y est absent, mais les milieux de l’immigration et des quartiers populaires (QP) se tiennent prudemment à l’écart.

Publié dans Actualités, Actus PIR, Archives, Communiqués | Laisser un commentaire

Thomas Guénolé ou le racisme de l’honnête homme

Thomas Guénolé, le politologue, du boxeur n’en a pas la tête mais la manière. Lors de l’émission de Ce soir ou jamais du 18 mars 2016 il fonce sur Houria Boutledja. Vous êtes raciste, misogyne, homophobe martèle-t-il en citant des extraits de son dernier bouquin, publié à la Fabrique : Les Blancs, les Juifs et nous, vers une politique de l’amour révolutionnaire… Quel livre diantre a-t-il lu pour s’offrir en héros de la mise à mort d’une des icônes de l’antiracisme politique devant les caméras ? Ses accusations, si elles sont exactes, doivent la conduire devant les tribunaux, à la censure de son livre, à son bannissement des plateaux de télévision, à la rayer du paysage politique, à la « Dieudoniser». Raciste, misogyne, homophobe… vade retro Bouteldja, bubon de la peste raciste, démon essentialisateur, ennemi numéro un, avec Tarik Ramadan, de la République égalitaire dans laquelle les races n’existent pas… Mesure-t-il, le politologue exorciste, les conséquences de son excommunication outrageante ?

Publié dans Actualités, Archives | Laisser un commentaire

Rossignol : le racisme d’État dans toute sa splendeur

« Je parle de millions d’hommes arrachés à leurs dieux, à leur terre, à leurs habitudes, à leur vie, à la vie, à la danse, à la sagesse. Je parle de millions d’hommes à qui on a inculqué savamment la peur, le complexe d’infériorité, le tremblement, l’agenouillement, le désespoir, le larbinisme. »

Aimé Césaire, Discours sur le colonialisme, 1950.

« Il y avait des nègres afri… des nègres américains qui étaient pour l’esclavage »

Laurence Rossignol, ministre, 2016.

« Le Racisme, c’est mal ».

Thomas Guénolé, politologue, 2016.

Publié dans Actualités, Archives | Laisser un commentaire

Les races sociales sont un rapport de lutte

« Quelle est donc la nature de cet espace, vertigineux, qui sépare – en Amérique et dans tout l’Occident chrétien – l’Homme (qui permit l’Humanisme !) et le Noir ?
Il est encore évident que l’ensemble des lois dont l’Homme est si fier n’est pas agencé pour le Noir. Il est même contre lui. » Jean Genet, 1971.

« La décolonisation est la rencontre de deux forces congénitalement antagonistes qui tirent précisément leur originalité de cette sorte de substantification que sécrète et qu’alimente la situation coloniale. » Frantz Fanon, Les Damnés de la terre.

Publié dans Actualités, Archives | Laisser un commentaire

Après Bruxelles, plus que jamais : sortir de la guerre !

Le Collectif Ni guerres ni état de guerre s’associe à la douleur des proches des victimes des attentats de Bruxelles, ainsi que des morts des bombardements à Raqqa, Mossoul, Alep et tant d’autres villes. Il condamne fermement ces attentats et ces bombardements.

Les attentats de Bruxelles viennent nous rappeler douloureusement que la guerre qu’ont initiée nos gouvernants continue. Par leur politique de guerre en Irak et en Syrie, ils portent une responsabilité écrasante envers chacune des victimes de cette guerre.

Publié dans Actualités, Archives | Laisser un commentaire