Savates

Mars Attack : Des chaussures volantes s’en prennent à l’Empire*

arton298

Montazer Zaïdi sera jugé le 31 décembre prochain. Il risque entre 7 et 15 ans d’enfermement pour avoir exprimé le mépris que nous ressentons tous à l’égard d’un président américain qui devrait être jugé pour crime contre l’humanité. Ci-dessous nous publions un florilège de commentaires glanés, ici et là, sur la Toile.

Montazer Al Zaidi doit être libéré sans aucun délai. Mais bémol, traiter Bush de chien humilie le mien. Daniel Lecornet

Cet épisode n’est pas sans me rappeler cette fameuse histoire : Lorsque le pacha d’Alger Husseïn Dey après une offense publique a touché le bras du consul Deval avec son éventail, l’anecdote a embrasé la France et depuis rempli les livres d’histoire, sous le nom le « coup de l’éventail » servant même de prétexte à la guerre.
Moralité, puisqu’il faut une morale : Qui rentre en guerre pour un coup d’éventail accepte d’en sortir avec un coup de savate. Aisha Q

J’aurais bien aime que Muntadar al-Zaidi soit (au moins le temps de la conférence de presse) un mille-pattes! Un million de morts pour deux chaussures seulement, ce n’est VRAIMENT pas cher paye…Happy Daggers

Moi aussi je regrette que ce soit pas ma mère qui l’ait visé car elle ne l’aurait pas loupé à coup sur ! Khadidiatou

Bizarrement en voyant voler ces deux groles en direction du président US on aurait cru revivre le coup des deux avions qui ont visé les tours autrement dit on peut avancer que toute la symbolique du geste est d’avoir :
1) violé l’espace de sécurité comme pour le 11
2) visé une icône US comme pour le 11
3) médiatisé en direct l’événement comme pour le 11
Bref, l’image de Bush sera peut être associée à cette très forte symbolique gestuelle, or il n’en demeure pas moins que sans aucun doute c’est l’image d’un barbare que l’histoire retiendra de lui et de son administration. CC+
Bush, ce n’est pas des crachats que nous irons déposer sur ta tombe mais les chaussures de tous ces innocents que tu as sacrifié pour quelques barils et pour faire plaisir à tes petits copains. Pierr S

Quand on a passé 8 ans à gouverner comme une savate (éculée), c’est un juste retour des choses ! Bravo à ce courageux journaliste ! Qui ferait ça en France, au Figaro par exemple ? Mazou31

On ne sait pas comment faire pour civiliser un chef d’Etat voyou? Reste les chaussures, les babouches. Agathon
Bravo au journaliste! et que les chaussettes suivent. Du balai! Krakoum

Envoyer un prison une personne qui veut essuyer ses chaussures avant de rentrer chez lui, c’est cher payer, même en Irak. Jaoc

Bush se promène toujours en gros sabots. Par charité, Zaidi lui envoie ses chaussures en vue de sa très prochaine traversée du désert. Mais est-ce qu’elles lui vont? Le Mosellan

Il ne me viendrait jamais à l’idée d’offrir des chaussures à un quadrupède. JadotA

Y a-t-il une journée internationale de la savate ? JadotA

Vous êtes sûr… que la paire de chaussures n’appartient pas aux deux pieds de son neurone cérébral ? JadotA : Oui, car le patient a un QI-de-jatte. Marsipulani

Dire que je suis triste de ce qui arrive à Bush est exagéré. JadotA

C’est pas en France…
…qu’on risque de voir çà ! Il n’y a même plus un journaliste pour relever les plus énormes mensonges de sa Bassesse et de sa Cour. Perlinpinpin

Les Irakiens, eux, n’ont pas perdu leur temps puisqu’ils savent désormais que leur pays dispose d’au moins un journaliste aux pieds nus. Dacron

Bush toi de la casse toi et si tu peut emmène Sarko avec toi. cricri9247

Notre fidèle et intelligent berger allemand est triste depuis que le journaliste traite Bush de chien. Il faut condamner doublement ce journaliste : pour maladresse car il a raté sa cible et pour outrage à la race canine. Casar

The shoe must go on….. electag

*Citation volée à « ITI » sur un forum du net. Merci à elle ou à lui

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.