Débat

Solidarité avec les salariés de Renault victimes de discriminations raciales

arton139

RÉUNION PUBLIQUE

Vendredi 8 juin 2007 à 18 h 30 à la Maison verte,127-129, rue Marcadet, Paris 18e, Métro Lamarck-Caulaincourt (Ligne 12)

Avec des travailleurs de Renault en lutte : Laurent Gabaroum, Arezki Amazouz, Aït Ahmadouche, Mohamed Amri, Mimoun El Ouerdani, Mohand Hadjaj

Le mercredi 2 mai 07, quinze dépôts de plainte pour discrimination raciale ont été enregistrés au Conseil des Prud’hommes contre Renault. Plus de 80 autres plaintes doivent encore être déposées. Le même jour, plusieurs dizaines de travailleurs et de syndicalistes des entreprises Renault se sont rassemblés devant le Palais des Congrès (Paris) où se tenait l’Assemblée générale du Conseil d’administration des actionnaires de la firme automobile pour protester contre les discriminations raciales dont continuent d’être victimes de nombreux travailleurs. Le Mouvement des indigènes de la république a bien entendu soutenu activement cette initiative. Mais ces discriminations révélées par cette mobilisation ne constituent que le sommet de l’iceberg des inégalités ethnistes et racistes dans le domaine du travail et de l’emploi, que ce soit dans les entreprises privées ou dans le secteur public(Dans L’Indigène de la république n°8 du mois de juin 07, un dossier est consacré à la question des discriminations raciales au travail notamment au sein de l’entreprise Renault.

Pour en discuter, pour en comprendre les mécanismes, réfléchir ensemble aux moyens de les combattre, le Collectif Ile-de-France du MIR organise, en association avec la Maison verte, une réunion publique le vendredi 8 juin 07 à 18 h 30 avec des salariés de Renault engagés dans cette bataille pour recouvrer leurs droits. Ce sera également l’occasion de leur exprimer notre solidarité.

VENEZ NOMBREUSES ET NOMBREUX

Le Collectif IDF du Mouvement des Indigènes de la république

(3 juin 2007)

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.