Impératif

Oui, il faut dissoudre la LDJ

arton624

Une fois de plus un commando de la LDJ, un groupuscule sioniste violent, saccage une librairie anti-impérialiste et pro-palestinienne. Après « Envie de lire » à Ivry, il y a quelques années, c’est au tour de la librairie Résistances dans le XVIIème arrondissement de Paris, d’être la cible de ce groupe bien organisé qui visiblement, comme le Bétar, son alter ego, bénéficie de complicités politiques renouvelées à droite comme à gauche.

Une mansuétude qui faut-il le rappeler n’est pas sans lien avec celle qui des années durant a permis aux services secrets israéliens d’agir et d’assassiner en toute impunité sur le territoire français. En attendant, les questions demeurent les mêmes. Qui permet à la LDJ depuis 10 ans d’agir à sa guise ? Comment se fait-il que la classe politique dominante, de l’UMP au Parti socialiste, ne juge pas bon de mettre fin à ses agissements ? Qui a intérêt à cette stratégie de la tension intercommunautaire ? Que se passera t-il quand les terroristes de la LDJ passeront à l’assassinat politique ?

C’est ainsi qu’une fois de plus, usant d’une violence aussi lâche que désespérée, les admirateurs de l’armée israélienne espèrent briser toute solidarité avec le peuple palestinien. Comme si le fait de détruire des livres, un acte odieux en soi, pouvait effacer un peuple de la carte des vivants, pouvait gommer sa mémoire. Cette tentative est pitoyable car vouée à l’échec. Le peuple palestinien est plus vivant et digne que jamais comme l’a démontré son admirable résistance à Gaza.

Tout comme hier le colonialisme français pensait en finir avec les revendications d’indépendance du peuple algérien en saccageant à Paris des librairies et des cinémas jugés pro-algériens, tout comme le régime d’apartheid en Afrique du sud, assassinait à Paris des militants anti-apartheid afin de prolonger sa minable existence, Israël par son terrorisme, et celui de ses agences françaises, se croit invincible mais ne résistera pas à sa propre violence. Et la Palestine vaincra.

Exigeons la dissolution de la LDJ et de toutes les officines violentes pro-israéliennes !

Youssef Boussoumah (MIR)

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actus PIR, Youssef Boussoumah. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.