Lyon-Gaza

Manifestation samedi 3 janvier

arton317

Horreur. Massacre. Barbarie.
L’Etat d’Israël est coupable d’avoir assassiné en 3 jours près de 400 palestiniens. De la Naqba
(catastrophe) en 1948 jusqu’au blocus, les dirigeants israéliens commettent depuis 60 ans des
crimes contre l’humanité. Qui peut endurer, qui peut accepter de subir l’horreur inqualifiable ?

Qui peut accepter d’être exproprié, chassé, brutalisé, martyrisé ? Qui peut supporter la
destruction cruelle et ignoble des vies humaines ? Le terrorisme d’Etat israélien a une nouvelle
fois frappé Gaza : la confiscation des terres et l’épuration ethnique ne suffisent plus, le
colonialisme sioniste tente à présent de détruire Gaza en lançant un tapis de bombe sur le
territoire le plus peuplé de la planète. Cette opération militaire, un assaut criminel et génocidaire
qui vient allonger la liste déjà trop grande des massacres sionistes, s’inscrit dans un projet global
qui vise à casser la résistance palestinienne et à soumettre les peuples arabes. L’entité sioniste
est une excroissance occidentale, une puissance impérialiste, colonialiste et raciste qui contribue
à maintenir l’hégémonie occidentale sur le monde arabo-islamique. L’autorité palestinienne, qui
collabore avec l’occupant sioniste, les dirigeants arabes, complices vils et serviles, l’Union
européenne qui, sous la présidence et la responsabilité de la France, a voté le rehaussement de la
coopération avec Israël et en fait par la même un partenaire privilégié et protégé, tous sont
comptables des morts palestiniens !
Alors que, tout en tolérant ce blocus inhumain destiné à faire plier les Palestiniens en les
affamant, la communauté internationale célébrait le soixantième anniversaire de la déclaration
universelle des droits de l’homme, Gaza continue d’endurer la souffrance et l’injustice, Gaza
résiste et ne cède pas. Gaza est aujourd’hui un nouveau ghetto de Varsovie. Mais le droit à
l’existence passe par le droit à la résistance et toutes les tentatives qui visent à disqualifier le
Hamas et la résistance des Gazaouis ne font que renforcer la combativité du peuple palestinien,
châtié pour avoir mal voté. On ne peut pas mettre dos à dos l’agresseur et l’agressé, les dirigeants
israëliens devront tôt ou tard répondre de leurs actes devant un tribunal international.
« GAZA : résister, c’est vaincre ».
Malgré la supériorité militaire israélienne, nous savons que, grâce à la résistance héroïque
palestinienne, le colonialisme sioniste est voué à l’échec car, comme en Algérie, ou encore en
Indochine, l’expansionnisme occidental a été mis en déroute par la résistance des populations.
Comme l’a très justement rappelé le chef de la résistance libanaise, Hassan Nasrallah, les
peuples épris de justice préféreront toujours mourir dans la dignité plutôt que de vivre dans
l’injustice, et l’humiliation. C’est pour toutes ces raisons que nous nous tenons au côté du peuple
palestinien et de toutes les forces qui luttent contre le colonialisme sioniste : dénonçons tous les
régimes occidentaux et arabes qui sont complices du nettoyage ethnique pratiqué par Israël
depuis 60 ans.

HALTE AU BLOCUS ET AUX MASSACRES A GAZA!
SOYONS AUX COTES DE LA RESISTANCE
PALESTINIENNE
MANIFESTATION SAMEDI 3 JANVIER 2009 PLACE
BELLECOUR A 14H30

Signataires: Coordination contre le racisme et l’islamophie (CRI), Mouvement des indigènes de la république (MIR), Génération Palestine, Palestine en marche, PSM, CMF, AMSF

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.