Islamophobie

Les « Assises internationales contre l’islamisation de l’Europe », un dîner de (néo)cons pour le Bloc Identitaire et Riposte Laïque

arton1171

Comme il fallait s’y attendre, les « Assises internationales contre l’islamisation de l’Europe » organisées par le Bloc Identitaire (BI) et Riposte Laïque (RL) se sont tenues sans encombre ce samedi dès lors que les moyens d’opposition à cette manifestation étaient limités ([Comme d’habitude, les habitués de la demande d’interdiction ont pu pousser leur chansonnette et comme d’habitude la Préfecture de Police les a renvoyé dans les cordes en invoquant la liberté d’expression. Chacun est dans son rôle…)] et la protection policière impressionnante. Comme on pouvait également s’y attendre, la réunion a fait le plein avec sans doute pas loin d’un millier de participants sur la journée, ce qui est somme toute logique au regard du précédent succès de la manifestation du 18 juin. En dehors d’interventions au contenu plus qu’attendu (Nous ne rentrerons de fait pas dans les détails et les lecteurs intéressés pourront se reporter à l’article de Christophe Forcari publié dans Libération du 20 décembre 2010, voire aux interventions filmées et diffusées sur le site de Riposte Laïque. Nous pouvons simplement souligner la tonalité ultra-jacobine et anti-européenne de la plupart des interventions, en particulier d’Oskar Freysinger.), ce colloque est venu confirmer certains points très intéressants.

Le « refus de l’islamisation » est devenu la martingale du Bloc Identitaire pour sortir de sa marginalité. Il suffit pour s’en convaincre de comparer ces « Assises » avec le colloque sur le localisme tenu à l’initiative de Philippe Milliau le samedi 4 décembre dans un hôtel Novotel aux portes de Paris et qui n’a réuni que moins d’une centaine de participants dont une large proportion de militants identitaires, en particulier parisiens et bretons. Face à l’absence notable de retour médiatique sur ce type d’initiative, les dirigeants savoureront sans doute la bonne grosse trentaine de journalistes de toutes nationalités ayant fait le déplacement jusqu’à l’espace Charenton ce samedi 18.

De fait, la réunion n’a pas trop pâti de la belle manœuvre de Marine Le Pen le week-end dernier qui a largement éclipsé tout le battage médiatique que pouvait espérer le Bloc autour de son initiative et le BI a donc pu en profiter pour faire parler son poulain présidentiel (Le discours de Fabrice Robert a d’ailleurs éclipsé celui d’Arnaud Gouillon par sa combativité et son assurance, et le blog droites-extrêmes a eu la bonne idée d’en publier de larges extraits.), ce qui était l’objectif n°2 après faire parler de soi. Hormis Oskar Freysinger dont le Bloc cherche à tout prix l’adoubement pour gagner en crédibilité internationale (Ils ne sont d’ailleurs pas les seuls. En octobre dernier, la Nouvelle Droite Populaire annonçait triomphalement avoir reçu le soutien de Freysinger dans le cadre de sa campagne pour la sécession de la France et des nations européennes de l’UE. La NDP avait en particulier publié son message de soutien : « Cher Monsieur Spieler, Un grand merci de votre message. Votre vision d’une Europe des nations me paraît être la seule alternative valable au marasme actuel de l’UE. Vous avez parfaitement raison de relever l’aspect liberticide de l’empire Bruxellois, une construction voulue par les élites qui ne fait plus rêver personne. Le souverainiste Suisse que je suis ne peut que vous encourager dans votre voie. Elle sera semée d’embûches, car les globalisateurs ne vous feront pas de cadeau. Mais vous triompherez, car vous avez le bon sens et une majorité des citoyens de votre côté qui aujourd’hui se taisent, dépités, mais trouveront demain dans votre combat l’espoir qu’ils ont perdu.

Cordiales salutations.

Oskar Freysinger , Conseiller national ».

Manque de chance, dans la foulée, Freysinger adressait un nouveau message à la NDP dans lequel il retirait son soutien : « Cher M. Spieler, J’apprends à l’instant que parmi les signataires de votre démarche il y a un certain Hervé Ryssen, antisémite notoire. J’ignorais cela sans quoi je n’aurai jamais accepté de formuler un message de soutien. Pour cette raison, j’annule formellement ce message et vous prie de le retirer de votre communication.

Merci de votre compréhension et cordiales salutations

Oskar Freysinger, Conseiller national ». Autant dire que le bel Oskar n’a que l’embarras du choix pour se choisir de nouveaux compagnons de jeu en France…)], les autres intervenants étaient en effet de peu d’intérêt pour les Identitaires, voire potentiellement encombrants.

Il semble ainsi que le Bloc était hostile à la venue du leader de l’English Defense League, trop marqué à son goût par un nationalisme chauvin et un sionisme revendiqué ([Autant dire que le BI a du être particulièrement soulagé de l’absence du personnage qui semble avoir opportunément perdu son passeport.)]. Le BI avait d’ailleurs préféré esquiver la manifestation à laquelle il était pourtant invité à Amsterdam le 30 octobre dernier (Celle-ci n’a en fin de compte réuni qu’environ 200 activistes du nord de l’Europe (Néerlandais, Anglais, Allemands pour l’essentiel), confinés dans la banlieue d’Amsterdam.). Mais l’EDL commence à être bien connue et c’est une marque attractive auprès d’un public jeune et amateur de foot. En outre l’EDL devient peu à peu une pièce majeure d’une galaxie que l’on qualifiera, faute de mieux, de néo-conservatrice européenne ([Se reporter ci dessous à la note 9)], en référence au courant américain qui mêle dans un même chauvinisme anciens militants de gauche, activistes pro-israéliens et partisans de la droite extrême et qui est d’ailleurs en contacts étroits avec ce courant émergent européen. Le Bloc occupe donc une position ambigüe par rapport à celui-ci car si l’hostilité radicale à l’Islam constitue pour lui un fond de commerce particulièrement populaire, le mouvement d’extrême droite n’entend pas s’y limiter. Il se livre donc à un exercice de corde raide politique à chaque sortie avec RL, ce qui en même temps lui permet de drainer un indéniable courant de sympathie dans certains milieux, d’Eric Zemmour à Jean-Michel Clément, principal animateur de l’association Vérité, Valeurs & Démocratie (VVD) qui devient peu à peu un poisson pilote du Bloc dans ces milieux très marqués par l’occidentalisme et l’atlantisme.

Ce succès doit tout autant au thème très porteur dans des franges extrêmement variées de la population qu’à la distribution des rôles, complémentaires, entre le Bloc Identitaire et Riposte Laïque. À RL la mission d’activer les réseaux et de servir de caution de gauche. Cela s’est vu en particulier avec Oskar Freysinger qui n’a cessé de mettre en avant son invitation par RL pour mieux faire oublier la co-organisation par le BI. Mais on pourrait également citer Michèle Vianès, membre fondatrice et marraine de Ni Putes Ni Soumises (NPNS) ([Il y a deux mois, MV était encore à l’honneur à l’université d’été de NPNS.)], décorée par Fadela Amara, mais également secrétaire puis vice-présidente de la « Coordination française du Lobby Européen des Femmes » qui regroupe pléthore d’associations féministes. Il en est de même des autres intervenants qui ne seraient jamais venus sur une initiative solitaire du BI et qui nous rappellent que si RL occupe une place somme toute limitée dans le paysage politique français, elle n’en joue pas moins un rôle international par le biais de Radu Stoenescu (En septembre 2008, participation à l’ hommage à Oriana Fallaci : [http://it.narkive.com/2008/9/3/9698… http://www.ripostelaique.com/David-… http://www.ripostelaique.com/Bat-Ye…
En février 2009, au meeting “Islam & Free speech” de “Associazione una via per Oriana” où fut remis le « Oriana Fallaci Free Speech Award » à Wilders : http://www.ripostelaique.com/Geert-…

Aux meeting Counterjihad organisés par l’International Civil Liberties Alliance :

2009 : http://gatesofvienna.blogspot.com/2…>et http://www.libertiesalliance.org/wp…

2010 : http://gatesofvienna.blogspot.com/2…

A voir aussi : http://www.powerbase.info/index.php… http://www.trykkefrihed.dk/tsf-radet.htm http://www.powerbase.info/index.php… http://www.libertiesalliance.org/co… http://www.libertiesalliance.org/ac…

Sur David Littman (Ye Or) : http://www.iheu.org/node/1547 http://www.dhimmitude.org/littman-b…

Au Bloc l’organisation et la logistique, de la sécurité jusqu’aux sandwichs(Même si l’idée du meeting revient à l’organisation d’extrême droite.)]. Ainsi la sécurité de l’espace Charenton était-elle totalement confiée au SO du BI, reconnaissable depuis la convention d’Orange à ses coupe-vents bleus et à certaines figures connues, venues des six coins de l’hexagone. Il en est ainsi des frères Roudier bien sûr que des passages pas si lointains par la case prison ne semblent pas avoir refroidis – le contraire eut été étonnant – mais il en est également d’autres gros bras au 1er plan desquels on peut citer Michael Renuy. Ce dernier a du se reconnaître dans l’auto-biographie autorisée que Fabrice Robert a publiée il y a quelques semaines puisque lui aussi fut dans sa jeunesse un jeune rebelle blanc (comprendre skinhead néo-nazi) selon l’expression consacrée. Il était en effet l’animateur du fanzine Biermacht 88 dans la deuxième moitié des années 1990 à Bourges, parallèlement à un engagement au sein d’Unité Radicale. Bourges étant une petite ville, il ne dédaignera pas participer aux activités du FNJ dans la première moitié des années 2000, en particulier lorsque la structure était animée par des militants de la Garde Franque. Sa principale particularité depuis qu’il a rejoint les Identitaires ([Outre le fait de ne plus coller des autocollants n’importe où, ce qui coûtait cher à ses anciennes organisations..)] est d’être également délégué syndical FO dans son entreprise, Securitas ([Qui comme chacun sait est une des principales entreprises de sécurité privée en France)], élu au conseil d’entreprise de la région centre-est. Une occupation professionnelle peu surprenante pour une fonction syndicale qui l’est évidemment nettement plus. À l’autre bout de la chaîne, la partie restauration avait été confiée à l’association SDF, organisatrice des soupes au cochon parisiennes et autrefois structure satellite du Bloc jusqu’à ce que Odile Bonnivard se fâche avec les dirigeants niçois il y a trois ans. Signe que les relations se réchauffent entre les deux structures, deux responsables de SDF, Roger Bonnivard et Jean-Yves Ferlin distribuaient leurs sandwichs entre deux interventions. À l’extrême droite, on laisse la plus longue mémoire aux autres ce qui permet de ne pas être très politiquement cohérent ni rancunier… L’ensemble de cette logistique était chapeauté par Richard Roudier et Dominique Lescure qui arpentaient trottoirs et couloir, l’oreillette en bandoulière.

Il apparaît ainsi clairement que Riposte Laïque et la bonne dizaine de groupuscules qu’elle traîne dans son sillage serait incapable de tenir ce type de manifestation sans l’appui du BI. Et réciproquement. Le partenariat devrait en tout cas continuer non seulement parce que l’on peut s’attendre à ce que le 18 juin devienne une date de manifestation annuelle mais également parce qu’il existerait d’autres projets dans les cartons comme un livre d’entretiens croisés entre le BI et RL.

Les liens entre le BI et la LDJ sont de moins en moins masqués. C’est ainsi que l’on pouvait voir samedi une équipe d’une petite dizaine de militants ultra-sionistes assurer la protection du colloque, main dans la main avec les gros bras du Bloc et sous la conduite de Philippe « Avichaï » Wagner dont la discrétion n’a d’égale que celle d’un « Lion du Golan » ([Puisque tel est l’un des surnoms dont il s’est affublé…)]. La présence de ce dernier à la tête des petites frappes LDJistes ne sera une surprise que pour tous ceux qui auraient raté les derniers errements politiques d’un personnage qui ne les compte plus. La première apparition publique de Wagner avec la LDJ date en effet de janvier dernier lors du procès (Ce procès nous avait beaucoup amusé et nous profitons de cet article pour reprendre certaines observations que nous avions faites alors, d’où la longueur inhabituelle de cette note. En effet, si côté LDJ il n’y avait pas beaucoup d’absents malgré une audience en pleine semaine, le Président Commandeur à vie Herr Werlet brilla par son absence (étant le plaignant il pouvait se contenter de se faire représenter par son avocat). Pourtant ce ne fut pas faute d’avoir essayer à l’époque de mobiliser les foules, appelant même « TOUS les citoyens français et ce quelles que soient leurs opinions politiques ou religieuses (juifs, chrétiens, musulmans…) » (sic !) à venir le soutenir. Force fut de constater que « TOUS les citoyens français » se résuma à deux beaux spécimens, effectivement « bien Français » à n’en pas douter, qui accompagnaient Thömas Werlet au Palais de Justice. Car s’il fit bien le déplacement, un petit manège dès plus drôles à observer à l’entrée du Palais de Justice le dissuada d’insister et finalement le força à faire demi-tour, après plus d’une heure de queue (cause procès Clearstream) et cela au moment même où il allait enfin pourvoir entrer. Avouons que cela fut bien dommage.

Il faut dire que la présence de quelques membres de la LDJ à l’entrée du tribunal était on ne peut moins discrète : nos valeureux défenseurs autoproclamés de la communauté juive française (David A. ou Ruben C. en particulier) arpentaient le trottoir en des allers-retours ostensibles le long de la file d’attente, sur le mode « On cherche des fachos ! » et cela provoqua un certain effet sur le sieur Thömas. Il ne regretta certainement pas à cet instant précis d’avoir troqué, pour l’occasion, son fameux béret contre un beau chapeau en feutre vert à très large bord et qui fût immédiatement rabattu sur le nez. Malgré ce déguisement des plus subtils, on se demande encore comment ils purent passer et repasser devant lui sans le voir !?! Werlet n’étant pas un modèle de discrétion, ni d’humilité – on pouvait voir la tête de notre apprenti nazi sur pléthore de sites et/ou blogs, à commencer par les siens bien entendu – une seule explication nous vient à l’esprit : ces tristes individus sont des truffes !

L’arrivée de Gil Taïeb de l’ABSI Keren-Or (Association de Bien Etre du Soldat Israélien) – cf note suivante – nous fit supposer que le discret camouflage de Werlet ne tiendrait pas une minute de plus. Le même manège reprit de plus belle mais finalement le résultat fut le même, le grand chef chasseur ne remarquant pas plus que ses sous-fifres ce grand chapeau vert qui, de plus en plus rabattu sur le visage, en devenait pourtant à lui seul suspect !! Il faut reconnaître que des « chasseurs » de ce niveau là feraient le bonheur des défenseurs de la cause animale. Sans doute conscient qu’il ne servait à rien de tenter davantage sa chance, le gibier et ses soutiens de masse (enfin deux militants quoi !) finit par s’esquiver à la barbe et au nez de ces chasseurs du samedi.) de quatre militants du groupuscule (Jason Tibi, Maxime Benaïm, Steve Bismuth et Gregory Chelli. Ce dernier se fera un bref moment le grand pourfendeur de néo-nazis sur le net, à travers son site « front sioniste », mais dont le seul fait d’arme sera d’avoir hacké le blog humblement appelé « Légion Juive » du très jeune Simon Akoka (dont il balancera le nom au passage !!), et qui aura eu pour seul tort de soutenir Marine Le Pen ! Quant on voit aujourd’hui les déclarations sans équivoques d’encouragements à la ligne « mariniste » du FN sur le site de la LDJ, que de chemin parcouru !!) qui, fin 2008, s’étaient amusé à « immoler » le scooter de Thomas « Freidrich » Werlet (puisque tel est son nom complet), président du groupusculaire et éphémère Parti Solidaire Français. Outre la venue de Gil Taïeb (La présence de Gil Taïeb venu soutenir les 4 inculpés était particulièrement intéressante à relever. Ce n’était en effet pas la 1ère fois qu’on le voyait très proche (c’est un euphémisme) des jeunes agités de la LDJ, alors même qu’on lui prêtait l’initiative de la reformation du dernier Betar en date, et cela justement afin de ne pas laisser le monopole de la radicalité – traduire : de la violence – aux seuls kahanistes français jugés trop incontrôlables. Nous l’avions déjà vu assumer un rôle de meneur de troupe lors du procès des agresseurs de la librairie Résistances (et cela malgré la présence de Jean-Claude « Carlisle » N. dont c’était là une des dernières apparitions publiques, en effet il nous faudra attendre un certain débat sur le Gud dans une fac parisienne pour le revoir, certainement très intéressé par le sujet et peut être aussi un peu pour les intervenants), allant même jusqu’à appeler dans une tribune publiée dans l’hebdo Actualité Juive l’ensemble de la communauté a soutenir ces quatre jeunes égarés dans la violence !! En remontant un peu plus loin, on se souvient aussi en 2002 (déjà !) de ses arguments pour justifier la présence de la LDJ lors d’un rassemblement de l’ABSI devant l’ambassade américaine à Paris : « On a pris l’initiative (de les associer) plutôt que d’être débordé. On a préféré leur dire : « Soyez des gens responsables ». ». Les déclarations récentes de Gil Taïeb lors du deuxième procès des assassins d’Ilan Halimi n’en prennent d’ailleurs que plus de valeur et d’intérêt puisqu’il a alors expliqué qu’être présent au procès était pour lui une manière « de venir faire le deuil définitif de cette affaire, de dire qu’une page se tourne certes, mais qu’Ilan est devenu l’enfant de tous. On ne l’oubliera pas. On ne l’oubliera jamais. Il faut rester vigilant… Avec la montée de l’extrême-droite aujourd’hui, il faut se dire qu’Ilan peut demain aussi bien être musulman que juif. Nous devons faire de ce cas le symbole de l’horreur du racisme ».), la présence d’Alexandre Gitakos ([Également présent samedi aux Assises, et intégré dans le service d’ordre bien évidemment, il serait dommage de laisser perdre tant de créatine.)] n’était pas étonnante puisqu’annoncée via l’association France-Israël Jeunes dans un communiqué explicite adressé aux « patriotes français » (Communiqué sans effet puisque à part un des inculpés, Maxime Benhaïm , aucun « patriote » ne fit le déplacement. Benhaïm se définit lui-même comme cela, et son accoutrement (bomber kaki, jeans serré) l’apparente plus à la mouvance skinhead que sioniste).

Mais surtout ce fut sans surprise – puisque annoncée de longue date – que l’on vit notre « star » de la scène skinhead « apolitique » en la personne de Wagner, en grande conversation avec les jeunes de la LDJ, notamment David A. Ainsi, des fanzines et rassemblements skinheads des années 1980 à un soutien inconditionnel aujourd’hui à l’État d’Israël et ses représentants les plus extrémistes en passant par le soutien au Tibet (sans oublier un passage, bref il est vrai et c’est heureux, dans la mouvance « antifasciste » !!), « Avichaï » aura parcouru tout le spectre politique français pour revenir à un engagement qui, si l’on veut bien regarder les choses en face, n’est finalement pas si éloigné de celui de sa jeunesse dans son manichéisme. Cette année 2010 aura donc vu son intégration dans la LDJ s’accélérer puisqu’il sera de toutes les sorties du groupe cette année, allant même jusqu’à supplanter Anthony Attal dans son rôle de leader, notamment à Orly lors du retour des membres français de la « flotille pour Gaza ». On lui prête aussi la reprise en main du site de la LDJ, ce brave Jean-Claude ayant d’autres chats à fouetter en ce moment. Cela déboucha tout naturellement sur sa présence samedi aux côtés des Identitaires en tant que responsable du petit groupe kahaniste, ce qui concrétise une longue suite de contacts entre BI et ultras pro-israéliens, en particulier sous l’égide de Richard Roudier. Il est à ce titre dommageable que ce compagnonnage et quelques déclarations de dirigeants du Bloc aient suffi à certains commentateurs pour absoudre le BI de toute perspective antisémite et valider ainsi à peu de frais une stratégie de longue haleine. Mais le génie du BI réside sans doute dans cette capacité à faire prendre certaines vessies pour des lanternes… Quoiqu’il en soit, ce partenariat n’est sans doute pas destiné à rester un exemple isolé et il est empli d’enseignements sur le positionnement de Riposte Laïque.

REFLExes

Source : [Reflexes

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.