Colonisation

Israël bouleverse les données démographiques des Territoires Occupés

arton514

Israël modifie les facteurs démographiques dans les territoires occupés. Etant donné que la situation sur le terrain devient de plus en plus opaque, nous devons ne pas perdre de vue les présentes infractions d’Israël, puissance occupante responsable de la modification illégale des facteurs démographiques dans les Territoires Occupés dont Jérusalem Est.

A travers la politique israélienne de colonisation, c’est-à-dire de vol des terres palestiniennes, la poursuite de l’extension des colonies de peuplement, la création de soit disant « postes avancés » en raison de « l’infrastructure nécessaire » à l’implantation de citoyens israéliens au coeur des territoires palestiniens, et par la construction du mur (d’Apartheid), Israël construit constamment et illégalement dans les territoires occupés, y compris à Jérusalem Est, tout comme il détruit de façon préméditée les habitations palestiniennes.

Ainsi Israël divise toujours plus les Territoire Occupés en pièces isolées, isole Jérusalem Est du reste des territoires palestiniens, prive d’innombrables familles de leur propre lieu d’habitation et détruit des siècles d’histoire communautaire dans les territoires sous occupation.

La semaine dernière, la puissance occupante a ordonné la « relocalisation » de plus de 90 familles palestiniennes de Sheikh Jarrah (situé à proximité du centre ville de Jérusalem Est). Cette action suivait une décision qui avait été prise dans cette même semaine visant à éloigner 1500 Palestiniens de Al-Bustan (également proche du centre de la ville).

En dépit de toutes les justifications hypocrites, le seul objectif de cette action est la poursuite du vol du territoire palestinien, qui va de pair avec la « nécessaire » expulsion des habitants. Ces actions illégales et provocatrices de la puissance occupante conduisent à des tensions toujours plus dangereuses, qui déstabilisent encore plus une situation déjà fragile. A cela s’ajoute que les réclamations des habitants et du gouvernement Palestinien sont constamment méprisées.

Nous avons toujours avertit de la nécessité d’exposer devant les yeux de la communauté internationale tous ces crimes commis par Israël, même si ce n’est que son « immuable » présence dans les Territoires occupés, et avec celle-ci l’annexion de plus en plus de terres palestiniennes. Cette politique coloniale écrasante, destructrice et raciste viole le droit international – y compris les règles (des nations Unies) sur les Droits Humains.

Le Conseil de Sécurité des Nations Unies a stipulé clairement dans d’innombrables résolutions que ces activités étaient illégales, faisant référence en cela aux crimes israéliens dans les territoires occupés. Tout cela détruit l’unité revendiquée du territoire palestinien et met en danger la création même d’un état palestinien. Le processus de paix et le consensus international sont en cela une fois de plus voués à l’échec.

La communauté internationale, y compris le Conseil de Sécurité, doit enfin agir et faire clairement cesser cette dangereuse évolution. Israël, en tant que puissance occupante, ne doit pas être autorisé à continuer à mener impunément cette constante violation des règles internationales. La communauté internationale doit obliger Israël à respecter les lois du droit international (dont la 5eme convention de Genève, dans laquelle les obligations des puissances occupantes on été clairement établies), dans les territoires occupés (dont Jérusalem Est).

L’espoir et la confiance sont les fondements de la paix, mais au vu de ces constantes violations israéliennes du droit international et des Droits Humains contre la population palestinienne depuis l’occupation de 1967, ces deux éléments sont en train de disparaître. La paix et la sécurité au Moyen Orient ne seront pas acquises par le biais de la colonisation, de l’expulsion et du vol de territoires, ni à travers les punitions collectives et l’oppression.

La paix et la sécurité ne peuvent venir que du respect des règles internationales, des droits de l’homme et des nombreuses résolutions de l’ONU. Des actions immédiates sont nécessaires de façon urgente, et elles doivent venir de la communauté internationale et de tous les organismes des Nations Unies, afin de mettre fin à la politique de colonisation d’Israël. Cette politique, qui est totalement contraire à la celle des autres états, est menée à la face du monde. (…)

En raison de tous ces crimes de guerre qui sont du terrorisme d’état aux yeux du droit international, et représentent une violation permanente des droits de l’homme à l’encontre du peuple palestinien, Israël doit en tant puissance occupante être rendu responsable de ses actes et ses dirigeants doivent être traduits devant un tribunal international.

Freunde Palästinas

SOURCE : Info-Palestine

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.