Longue vie à BDS !

Intervention d’Houria Bouteldja, porte-parole du PIR au meeting de soutien à quatre militants BDS.

arton1279

Le PIR est fier de joindre sa voix à la campagne BDS qui, nous le savons, est en train de gagner les consciences. C’est une des rares réponses de solidarité internationale avec la Palestine qui soit à la fois efficace et organisée. La solidarité grâce à BDS atteint son âge de maturité.

On le sait, de plus en plus de grands noms se joignent à cette campagne. En France, il y a des gens comme Hessel. Le dernier en date est Pete Seeger, un grand chanteur américain de folk song. Et on est en droit de penser que beaucoup d’autres noms nous rejoindront.

Il y a habituellement deux critiques faites à BDS auxquelles nous ne devons pas succomber et qui ne doivent pas nous intimider.
– Son peu d’efficacité
– Son caractère illégal

Efficacité : c’est faux car si c’était le cas Israël ne déploierait pas autant de moyens pour contrer cette campagne. Rappelez-vous, Netanayou a mobilisé des think tanks partout dans le monde pour combattre BDS à travers des médias, des journaux, des revues, des débats notamment sur des campus européens et américains. Les tribunaux français ne seraient pas autant rappelés à l’ordre par les instances politiques françaises. S’il est vrai que les exportations de high tech israéliens n’ont pas chuté, il n’en reste pas moins que les centrales d’exportations comme Agrexco se voient opposer de plus en plus de difficultés pour importer les produits israéliens. Le gain le plus important c’est le discrédit porté sur la marque Israël en tant qu’Etat colonialiste et militariste qui immanquablement a des conséquences sur les investissements.
Illégalité : c’est faux. La loi interdit de discriminer une population mais BDS vise un système discriminatoire et colonial et nécessairement ceux qui le soutiennent. BDS vise un système raciste contraire aux droits les plus élémentaires, aux chartes européennes, de l’ONU, aux conventions de Genève…

BDS est un travail de longue haleine. Notre victoire sera le fruit de la constance. BDS est un élément crucial du combat général pour la libération de la Palestine au 1er chef duquel se trouve la résistance palestinienne que nous soutenons avec force et conviction car c’est aux Palestiniens et à eux seuls que revient le droit de décider de leurs moyens de lutte. Ceux qui méprisent la campagne BDS, méprisent l’histoire. Pas uniquement pour l’exemple d’Afrique du sud, mais aussi pour l’exemple irlandais face aux Anglais, pour l’exemple des Indiens à l’époque de Ghandi.

Dans le débat : boycott des produits des colonies ou boycott de tous les produits israéliens ?, nous nous plaçons résolument pour le boycott général car la colonisation est soutenue et organisée par l’Etat d’Israël. Les colons ne sont pas une entité distincte d’Israël. Elles en sont l’émanation directe. On ne comprend pas l’hypocrisie qu’il y aurait à boycotter le bras sans boycotter la tête !

Les actions BDS se développent dans un contexte de révolution arabe. Cette révolution arabe est la meilleure bonne nouvelle pour la Palestine depuis longtemps. Israël est réellement en danger de démocratie arabe lui qui se plaignait d’être la seule.

Longue vie à BDS !

Longue vie à la Révolution arabe !

Palestine vivra, Palestine vaincra !

Houria Bouteldja
Bobigny le 10 mars 2011

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.