Dimanche 24 janvier 2016 à 14h30, à l’Iremmo, 7, rue des Carmes 75005 Paris

GENOCIDE MEMORIAL DAY 2016

gmd_cover_banner_13

Qu’est-ce qu’un génocide? Ou plutôt, quelle représentation construite historiquement et politiquement du génocide? C’est avec cette question que le PIR va inaugurer le Genocide Memorial Day qui aura lieu comme chaque année simultanément dans plusieurs villes européennes. Il est organisé une fois l’an, le troisième dimanche du mois de janvier par les membres du réseau décolonial européen pour que reste vive la mémoire des crimes et génocides coloniaux, de la traite négrière et de l’esclavage et pour que ces crimes occultés et perpétrés par les « nations civilisées » soient pleinement reconnus et assumés par l’ensemble des peuples européens.

Au programme :

  • Pour une définition décoloniale des crimes contre l’humanité, par Norman Ajari, membre du PIR

Résumé : Définie de façon stricte dans le droit international, la notion de génocide a été par ailleurs employée dans divers contextes et sous diverses acceptions. L’une d’entre elles vise à distinguer les crimes contre l’humanité, et les victimes, qui importent par rapport à celles qui sont de moindre importance. Cette intervention vise à proposer une définition décoloniale du génocide et des crimes de masse. Ce faisant on verra comment leur possibilité est liée à une épistémologie selon laquelle, dans la tradition européenne, la connaissance équivaut à l’abolition (c’est-à-dire à la destruction) de l’altérité.

 

  • D’un génocide à l’autre: du XVIe au XXe siècle, 4 siècles de génocides occidentaux, Youssef Boussoumah, membre du PIR

 

La séance aura lieu le dimanche 24 janvier 2016 à 14h30, à l’Iremmo, 7, rue des Carmes 75005 Paris

Métro : Maubert Mutualité / Bus : 63, 86, 87

 

PIR

.

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actus PIR, Archives. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.