Sarko complice...

Gaza : la France envoie une frégate sous prétexte de lutter contre la contrebande d’armes

arton376

L’Elysée a déclaré, vendredi soir 23/1, que la France a décidé de déployer « immédiatement », l’une de ses frégates vers les eaux internationales, le long des eaux maritimes de Gaza, en prétendant sa coopération avec l’Egypte et l’Occupation Israélienne pour lutter contre le soi-disant contrebande d’armes.

Lors d’un communiqué de la présidence Française, le président Nicolas Sarkozy a demandé ce déploiement au ministre des Affaires étrangères et de la Défense, Bernard Kouchner et Hervé Morin, de participer à des actions urgentes pour faire face au trafic d’armes, vers Gaza.

« La frégate porte-hélicoptères, avait accompli une mission distraite au sein de la force « Finul maritime » au large du Liban, et devait rejoindre sa nouvelle zone de patrouille, dans les heures qui viennent », a affirmé un état-major des forces armées françaises.

De sa part, le capitaine du vaisseau, Christophe Prazuck, de l’état-major a précisé que la frégate va agir à la manière d’une « tour de contrôle maritime qui va détecter tous les bateaux à la portée de ses radars, en permettant de poursuivre leurs mouvements, dans des dizaine de kilomètres sur les eaux maritimes.

 » L’urgent est de consolider l’enchaînement des aides humanitaires et de sauver la population de Gaza qui vit actuellement une catastrophe humanitaire désastreuse à tous les niveaux, notamment le sanitaire, social, économique et d’environnement, après l’holocauste sioniste contre des civils innocents dont des enfants et des femmes », ont protesté des habitants de Gaza.

Des sources palestiniennes dans la Bande de Gaza ont proclamé en disant : »Où était l’Elysée durant les 22 jours d’agressions sauvages de l’armée terroriste sioniste qui a exterminé plus de 1300 palestiniens et a blessé plus de 5450 d’autres dont la moitié sont des enfant et des femmes? Et pourquoi la France n’a pas agi d’une manière immédiate? « Ou bien que notre peuple agressé d’une manière barbare ne nécessitait pas « des actions urgentes » du coté officiel français? Ont ajouté ces sources.

Plusieurs institutions, organisations et dirigeants régionaux et internationaux, notamment l’ONU et son office des aides humanitaires à Gaza (L’URNWA), ont souligné que la situation très détériorée dans la Bande de Gaza nécessite « des actions très urgentes pour ouvrir totalement les passages et lever le blocus injuste imposé depuis plus de deux ans et demi contre les habitants de la Bande.

Il est à noter que les avions de guerre, l’artillerie et les navires de l’occupation israélienne ont bombardé Gaza avec des milliers de tonnes d’armes lourdes et interdites à destruction massive, en visant des sièges onusiens, des établissements et endroits de la société civile, des dizaines de mosquées, des associations de bienfaisance, des écoles et des universités.

CPI (centre palestinien d’information )

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.