Négrophobie

Créature Ratée

arton893

Couplet

Blancs ingenieurs, Noirs ingénus

Au rang des seigneurs ou depourvus de génie

Grands vainqueurs à l’âme de gagneurs

Ou fainéants et menteurs

Tout ça dans un même corps reunis

Race qui réussie espèce peu avancée

Sans histoires écrites ni récits donc sans passé

Inventeurs cravatés

Créateurs gatés créatures ratées

Sans grandeur à cravacher

Civilisateurs sensibilisés

Par train de vie aisée hectares a dévaliser

Martyrs dans la moiteur des alyzées

Moteurs d’immenses fortunes realisées

Amateurs de belles lettres et de poésies

Frappeurs de tambours avec fracas et frénesie

Grands penseurs encensés

Petites frappes assassins

Baroudeurs resistants quémandeurs assistes

Humbles sujets du Tout Puissant (espiritu sanctus)

Se réferant au Livre Saint (Amen)

Individus indécents

Qui dissimulent a peine

Et leurs sexes et leurs seins

Et leur sang est souillé

Et leurs chants sont bruyants

Depouillés d’humanite leurs yeux sont fuyants

Apprenons leur à prier Jésus Christ sans crier

Et triez la canne a sucre tout en souriant…

Refrain

Oui la nature a fautée

S’est plantée en beauté x2

Toi ton identité

C’est d’etre la créature ratée

Couplet

Que disent la science et la messe

Toutes les grandes puissances du monde et la presse

Que cette noirceur en presence dans la piece

Nous est inférieure comme la chienne et l’ânesse

Bons chrétiens j’acquiesce et volontiers j’angoisse

Et les os glaces placés devant ces corps sans grace

Et ses cuisses sont trop grosses

Ses narines embrassent chacune des extremités de sa pauvre face

Ses fesses sont une enorme masse consequence

Sa silhouette n’a aucune forme de classe

Sa peau une carapace de cuir sans souplesse

Levres si epaisses qu’elles en deviennent grimaces

La paumette est saillante cher client clientes

Ne vous arretez pas à cette laideur criante

Les jungles de l’Afrique lointaines et luxuriantes

Nous offre des spécimens de différentes variantes

Leurs femelles sont fertiles et vaillantes

Dociles et idiotes font elles meme leurs paillotes

Les males ont cotoyés élephants et coyotes

Nourris de chasse de peche et de cueillette

Eloignez quand meme vos fillettes

Parfois le sauvage plonge dans la demence

En rage peut reduire un humain en miettes

Mais le passage du fouet le ramène au silence…

Refrain

Oui la nature a fautée

S’est plantée en beaute x2

Toi ton identité

C’est d’être la créature ratée

La créature ratée

La créature ratée

Etre la créature ratée

Paroles par Casey, Retranscrites par garlo

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.