Réunion de contribution au plan d'action

Contre le projet de référendum sur la départementalisation de l’île comorienne de Mayotte

arton250

Parce que les Comores sont devenues le 134ème membre de l’ONU en vertu de la résolution 3385 (XXX) du 12 novembre 1975, qui réaffirme «la nécessité de respecter l’unité et l’intégrité territoriale de l’archipel des Comores, composées des îles d’Anjouan, de la Grande-Comore, de Mayotte et de Mohéli, comme le souligne la résolution 3291 (XXIX) du 13 décembre 1974 et d’autres résolutions de l’Assemblée générale».

 Parce que la résolution N° 31/4 du 21 octobre 1976 qui «condamne énergiquement la présence de la France à Mayotte, qui constitue une violation de l’unité nationale, de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de la République indépendante des Comores». Elle condamne également et rejette les référendums organisés par la France à Mayotte, les considérant «comme nuls et non avenus».

 Parce que dans la même résolution, l’Organisation des Nations Unies rejette «toute forme de référendums ou consultations qui pourraient être organisés ultérieurement en territoire comorien de Mayotte par la France» et «toute législation étrangère tendant à légaliser une quelconque présence coloniale française en territoire comorien de Mayotte».

 Parce que le droit international nous a toujours donnés raison, contre la France

 Parce que les Comoriens ont le droit de circuler librement chez eux,

 Parce que la présence illégale française à Mayotte fait toujours des morts,

 Parce que Mayotte a une culture islamique, africaine et comorienne,

NOUS DEVONS TOUT FAIRE POUR STOPPER CETTE AGRESSION COLONIALE FRANCAISE SUR LES COMORES.

UNE GRANDE REUNION TECHNIQUE AURA LIEU
LE SAMEDI 22/11/2008

BOURSE DU TRAVAIL‎,
3, RUE DU CHATEAU D’EAU,
75010 PARIS‎ – 01 44 84 50 00‎

Métro : République ou Jacques Bonsergent

12H – 15 H : REUNION TECHNIQUE DES ASSOCIATIONS

15 H – 17 H : REUNION PUBLIQUE ET PLAN D’ACTIONS

Infos : 06.99.93.10.20 / 06.66.67.20.30 / 06.61.60.18.50 / 06.73.60.64.12

Cordialement

Mustapha Abdou-Raouf

mustapha.a@neuf.fr

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.