Bien vu

Colombey-les-Deux-Mosquées

arton288

Dans un article d’apparence très factuelle, comme les journalistes du « Monde » savent si bien les écrire, le journal, du moins la journaliste, s’inquiète de la construction de mosquées en France.

Tout d’abord le titre « La création de mosquées se banalise en France » qui rappellent la construction de titres d’articles traitant de drogue ou d’alcool (des fléaux) : « L’ivresse en milieu étudiant s’est beaucoup développée » (26 mars 2008) ; « Devenue moins chère, la cocaïne se démocratise » (2 mars 2008).
Nouveau fléau donc, la construction de mosquées.

Deuxième point, c’est le dessin de Plantu en Une (voir ci-dessus).

On peut y voir un religieux (à la barbe légère) se faire le porte-parole d’autres musulmans et remercier un homme tenant une pioche (un élu qui a aidé à la construction peut-être ?) : « merci et en plus ça nous fait un lieu pour manifester contre les attentats de Bombay ! ».

Phrase qui semble irriter un autre religieux (beaucoup plus barbu), en retrait, entouré de femmes entièrement voilées : « mais qu’est-ce qu’il raconte ? ».

La disposition des personnages sur le dessin est criante : le barbu porte-parole tient le discours officiel, rassurant ; derrière, le barbu sévère entourées de femmes voilées qui tient le discours de la base.

La rhétorique du double discours se rappelle à notre mémoire…

Bref le message est clair, quand on est musulman et qu’on a l’outrecuidance d’être visible, on est responsable de ce que les autres musulmans font, et l’on doit donc répondre de leurs faits et méfaits, quelque soit l’espace, quelque soit le temps.

Plus intéressant est le dessin quand on observe une Tour Eiffel transformée en grue de chantier pour la construction des fameuses mosquées, Tour Eiffel (autour de laquelle vole une colombe) et minaret se font face (pour s’affronter ?!).

La première représentant la France, le second l’Islam qui s’impose…

Ah la France, cette malheureuse, qui contribue à sa propre destruction.

Ce dernier point est encore plus perceptible dans l’article de Stéphanie Le Bars où elle glisse que les mosquées changent le « paysage urbain », en insistant bien sur le style arabo-mauresque, la couleur de l’islam, le symbolisme musulman. Style, couleur et symbolisme qui ne sont pas d’ici.

La journaliste nous ressert opportunément les 5 millions de musulmans dont 20 à 30 % de pratiquants (?!), « selon les estimations » dont on aimerait un jour connaître le mode de détermination ; mais on le connaiten fait, c’est une extrapolation farfelue du nombre d’immigrés issus de pays où l’islam est majoritaire, et comme les musulmans sont racialisés, ils transmettent par le sang leur islamité réelle ou supposée à leur descendants, c’est bien connu !

Bref prenez garde, ils se développent, s’installent chez nous… L’islamisation de la France est en marche.

J’avais lu cet article et avais senti qu’il y avait quelque chose de pas sympa dans le sous-entendu, mais j’ai eu la confirmation en écoutant Europe 1 ce jeudi 4 décembre vers 7h30/8h.

Comme vous le savez tous, pour nos journalistes à tendance je-taffe-depuis-mon-bureau-et-je-pille-les-articles-du-monde-et-après-je-brode-pour-faire-crari-j’ai-fait-quelque-chose, ça n’a pas manqué pour Radio Sarko qui dans le journal de 7h30 a diffusé un reportage réalisé à Jérusalem à propos de juifs (et de chrétiens selon un témoin) qui ne supporteraient plus l’appel à la prière et qui ont porté plainte pour faire cesser ce désagrément, le tout sur un fond d’appel à la prière en continu pendant le reportage
et quelques minutes plus tard (bah oui faut pas déconner, on va pas juxtaposer les deux chroniques, il faut faire comme s’il n’y avait pas de rapport), dans sa revue de presse, Michel Grossiord relate l’article du Monde.

Et,lorsqu’on écoute cela, il est difficile de ne pas faire le rapport entre la construction de mosquées qui se banalise en France, la modification du paysage urbain et les tensions qui apparaitront à cause du muezzin, cette fois-ci, pas à Jérusalem, mais en France…

PS : alors que je finis cet article, on apprend que des tombes du carré musulman d’un cimetière militaire ont été profanées (encore une fois), mais évidemment, il n’y a aucun rapport entre la suspicion généralisée à l’égard des musulmans et cela… Evidemment !

Mondher

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.