Appel à tous les habitants des quartiers

Tous à la marche pour Lamba Soukouna. Contre la brutalité et l’impunité policières

arton36

Le 08 Mai 2008 dernier vers 23h30, notre quartier, La Fontaine Mallet à VILLEPINTE a connu une nouvelle descente des forces de police du commissariat de Villepinte particulièrement violente. Sans motif légal apparent, ils se sont livrés à une véritable chasse à l’homme : au moyen de « grenade de dispersion », ils ont ouvert le feu sans sommation, chargeant puis dispersant les habitants qui étaient restés tranquillement dehors.

Cette expédition punitive s’est soldée par la grave agression de LAMBA SOUKOUNA, alors qu’il rentrait tranquillement chez lui. Celui-ci a été frappé à coup de crosse et de flashball à la tête causant une ouverture de 3 cm, par un brigadier en présence de 3 autres « collègues ».

Après l’avoir passé à tabac, il est menotté puis placé en garde à vue alors qu’il n’a commis aucun délit. En cellule, Lamba est victime d’une crise car il souffre d’une maladie grave appelée LA DREPANOCYTOSE. Malgré ses demandes répétées, dû à son état de santé nécessitant la prise quotidienne de médicaments lourds, les policiers font la sourde oreille. C’est grâce à la seule intervention des pompiers de Tremblay – en – France, qu’il sera transporté à l’hôpital Robert Ballanger. Les médecins et le personnel médical qui le connaissent bien, le mettront à l’abri et en sécurité, au vue de son bilan de santé : 3 points de sutures au niveau du front, 6 jours d’ITT avec certificat du médecin attestant les coups reçus.

Ce qui est arrivé à Lamba au commissariat de Villepinte est inadmissible, cela aurait pu mal finir au vue de son état de santé. Et il n’est pas le seul à être victime de la brutalité policière ! D’autres dans notre cité comme dans tous les quartiers populaires ont à subir le racisme, le harcèlement, le passage à tabac, quand ce n’est pas les balles de ces soi-disant « gardien de la paix », comme le montre dernièrement l’interpellation policière à Grasses qui s’est soldée par la mort du jeune Hakim Ajimi. La police « républicaine » jouit dans les faits d’une impunité totale, où trop souvent la Justice s’en fait l’avocat. Le 08 Mai dernier n’est pas un dérapage, cela arrive tous les jours dans le « pays des droits de l’homme » !

Parce que personne n’est à l’abri de ces bavures quotidiennes, nous devons réagir en montrant notre solidarité avec Lamba car demain ce pourra être toi, toi ou toi ! Pour notre dignité, dénonçons cette injustice permanente !

JUSTICE POUR LAMBA SOUKOUNA

Samedi 31 Mai à 14h à Villepinte (93)- RDV quartier la Fontaine Mallet-(arrêt de bus 607)- RER B arrêt Vert-galant

Comité de soutien à Lamba Soukouna

Contact : 06-18-83-48-01 / justicepourlamba@yahoo.fr

Avec le soutien : Mouvement des Indigènes de la République, Mouvement de l’Immigration et des Banlieues, Bouge qui Bouge (Dammarie-les-Lys), Ac Le Feu, Divercité (Lyon), Comité Zyed et Bouna, Comité Reda Semmoudi, Comité Dieng, Eveil des consciences (Mantes la Jolie).

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.