Le livre qui met un point final à Caroline Fourest

« Sainte Caroline contre Tariq Ramadan » par Sadri Khiari

arton1211

« Que faisiez-vous le 16 novembre 2009 entre 23h et 24h ? Je regardais sur France 3 la rencontre Ramadan-Fourest, avec pour seuls témoins ma rage, mon écœurement et une exaspération croissante face à l’arrogance et la mauvaise foi de Caroline Fourest. Non pas que Tariq Ramadan fût désarmé ; il avait pour lui ses convictions, ses arguments et l’illusoire ambition de démasquer les subterfuges de son adversaire. Mais comment démasquer un masque ? Je suis quelqu’un de pacifique, Monsieur le commissaire, et quand je vois une goutte de sang, je m’évanouis ; mais j’avoue avoir eu alors l’envie de commettre un acte irréparable. C’est en y repensant que m’est venue l’idée que la seule manière de retrouver un peu de sérénité sans risquer de me retrouver derrière les barreaux jusqu’à la fin de mes jours – une perspective qui ne m’enchante guère -, était de consacrer à Caroline Fourest un livre entier. Si vous lisez ces lignes, c’est que vous l’avez entre les mains et que je ne suis pas en prison. »

Intitulé Sainte Caroline contre Tariq Ramadan, le dernier essai de Sadri Khiari, paru aux éditions LaRevanche, s’attache avec humour et rigueur à déconstruire le discours d’une des nouvelles figures médiatiques, la journaliste Caroline Fourest. Selon lui, la notoriété dont celle-ci bénéficie depuis quelques années s’expliquerait notamment par l’habilité avec laquelle elle a pu recycler dans le registre de valeurs consensuelles, comme la laïcité et l’égalité entre les genres, un propos islamophobe qui, sans s’identifier à lui, fait écho à la thèse du « choc des civilisations », popularisée par l’Administration Bush.

Sadri Khiari consacre les premiers chapitres de son livre à démonter la rhétorique et les arguments mis en avant par Caroline Fourest pour convaincre ses lecteurs du rôle majeur que jouerait le philosophe et théologien Tariq Ramadan au cœur d’un « complot » international fomenté par un « intégrisme islamique » qu’elle présente comme un nouveau « totalitarisme », sans tenir compte de la diversité d’un phénomène aussi foisonnant et complexe que l’expansion de l’islam politique. Les chapitres suivants dévoilent l’arrière-plan idéologique et politique du discours de Caroline Fourest, en l’occurrence l’européocentrisme qui caractérise sa pensée et son parti pris fondamental en faveur des pays du Nord et de l’Etat d’Israël qu’elle perçoit comme l’expression d’un monde civilisé assiégé par une masse arabe tentée, selon elle, par l’antisémitisme.

Dans un langage accessible et vivant, mêlant les registres de l’analyse et d’une polémique parfois mordante, le livre de Sadri Khiari est d’autant plus stimulant qu’à travers la critique vigoureuse et convaincante des écrits de Caroline Fourest, il permet de saisir les soubassements des représentations dominantes qui alimentent les controverses sur la place des musulmans dans la société française.

Sadri Khiari a longtemps été engagé en Tunisie contre la dictature de Ben Ali, il est aujourd’hui installé en France où il milite au sein du Parti des Indigènes de la République dont il est un des fondateurs. Il est notamment l’auteur de Tunisie, Le délitement de la cité – Coercition, consentement, résistances (Karthala, 2003), Pour une politique de la racaille – Immigrés, indigènes, jeunes de banlieue (Textuel, 2006) et de La Contre-révolution coloniale en France de de Gaulle à Sarkozy (La Fabrique, 2009).

Table des matières

Introduction

1. La Bande à Banna

2. La figure du démon

3. Comment faire dire à une phrase beaucoup plus que ce qu’elle signifie

4. L’Islam est une chose trop importante pour être confiée aux musulmans

5. Fourest et le colonialisme

6. Le miracle occidental ou le narcissisme européocentriste

7. La revanche des sous-hommes

8. Fourest et Israël

9. Antisionisme et antisémitisme

10. Hitler, Staline… Ramadan ?

Peut-on conclure Fourest ?

Vous pouvez commander ce livre directement sur le site des éditions LaRevanche : ICI

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.