Le PIR agit à Grenoble

Retour sur la projection du film Gaza-strophe du 21 mai

arton975

Vendredi 21 mai, le collectif grenoblois des Indigènes de la République a organisé la projection du film « Gaza-strophe le jour d’après » de Samir Abdullah et Kheiridine Mabrouk. Ce film, qui retrace l’horreur qu’a subi le peuple palestinien à Gaza lors de l’opération « plomb durci » programmée en décembre 2008 par l’armée criminelle d’Israël, a été exposé devant un public qui a répondu présent malgré l’absence de tram et de bus, à la Maison des Associations de Grenoble. Un film riche en émotion, triste et cruel, qui a montré la dignité de ce peuple, de ses martyrs, de ses femmes, qui malgré les missiles et les attaques au phosphore blanc, réclament sans relâche leur liberté, et le droit de vivre en paix sur une terre qui leur appartient.

Après ce film, un débat a démarré avec les invités venus pour l’occasion. Ainsi, Michel Boussey, de l’Association France Palestine Solidarité de Grenoble (AFPS), Georges Gumple, de l’Union Juive Pour la Paix (UJPP) et de l’International Jewish Antisionist Network (IJAN), et Youssef Boussoumah du Parti des Indigènes de la République (PIR) nous ont fait part de leurs expertises et leurs convictions pour dénoncer ces « crimes contre l’humanité » à l’initiative d’Israël, contre le peuple gazaoui en décembre 2009. Les spectateurs, jeunes et moins jeunes, ont suivi avec attention le discours de chacun d’entre eux avant de pouvoir livrer leurs points de vue sur la situation palestinienne. De nombreuses remarques et de questions très pertinentes ont alimentées cette soirée. En effet, le débat s’est beaucoup axé sur la campagne de boycott BDS contre les produits de l’état sioniste, mais aussi sur la responsabilité des pays arabes, qui sont restés passifs lors de l’offensive israelienne.

Cette soirée a été conclue par les discours de Michel Raynaud du PIR Grenoble et de Houria Bouteldja porte-parole du PIR nationale qui ont présenté le PIR, ses objectifs et ses combats.

L’objectif de cette soirée était dès lors de marquer les esprits, d’affirmer que la situation actuelle en Palestine ne doit plus durer, et montrer que le PIR est solidaire et restera au côté du peuple palestinien contre le colonialisme sioniste quoi qu’il arrive. Ce but étant atteint, on peut conclure que cette soirée a été un succès !

LE PIR EST AVENIR, LE PIR EST A GRENOBLE, ADHERER AU PIR!
Renseignement au 06 67 78 86 32

SOURCE : PIR Grenoble

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.