discriminations

Rassemblement contre les discriminations raciales chez Renault

arton136

Le mercredi 2 mai 07, plusieurs dizaines de travailleurs et de syndicalistes des entreprises Renault se sont rassemblés devant le Palais des Congrès (Paris) où se tenait l’Assemblée générale du Conseil d’administration des actionnaires de la firme automobile pour protester contre les discriminations raciales dont continuent d’être victimes de nombreux travailleurs.

Dans la matinée, 100 dépôts de plainte pour discrimination raciale avaient été enregistrés au tribunal des prudhommes contre Renault. Devant la détermination des travailleurs, le président du Conseil d’administration de Renault et… président de la Halde, en l’occurrence Louis Schweitzer, a accepté de recevoir une délégation devant laquelle il a décliné, comme de bien entendue, toute responsabilité, faisant porter le chapeau à l’actuel PDG, Carlos Ghosn.

La mobilisation a été réussie, malgré l’absence de soutien de la part des syndicats de l’entreprise. Les travailleurs ont bénéficié du soutien du CRAN et du Mouvement des indigènes de la république (MIR) qui ont participé au rassemblement et à la délégation.

Cette action est le prélude à d’autres initiatives que continuera d’appuyer le MIR, convaincu que, face à l’inertie des centrales syndicales traditionnelles dans la lutte contre les discriminations raciales au travail, il est urgent que les travailleurs et les syndicalistes directement concernés par ces discriminations prennent en charge leurs propres mobilisations.

Le MIR
Paris, le 3 mai 07

(publié 7 mai 2007)

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.