Carabine

Pendant l’été le gouvernement veille sur vous. Le décret du 1er juillet 2011 autorise la police à tirer à balles réelles sur les manifestants.

arton1386

Un nouveau décret concernant l’utilisation des armes à feu par les forces de l’ordre vient d’être promulgué le 30 juin dernier. Certains s’émeuvent de cette manœuvre parlant d’un nouveau tournant sécuritaire. Nous tenons à rappeler un point important, au cas où cela serait passé inaperçu. Pour les indigènes des quartiers populaires, l’usage des armes en tous genres, y compris les armes à feu, par « les forces de l’ordre », est une réalité depuis plusieurs décennies. L’un des exemples les plus emblématiques étant le tristement célèbre 17 octobre 1961. Depuis, beaucoup de nos frères sont tombés sous les balles, et ce, bien avant la promulgation de ce nouveau décret, rien de nouveau donc, de notre point de vue. Peut être que la gouvernement va également adopter ‘une nouvelle loi qui rétablira la peine de mort, même si, dans les faits, elle existe déjà lorsque l’on s’appelle Ali ZIRI, Lamine DIENG, Abou Bakari TANDIA, Abdelhakim HADJIMI, Mahmadou MAREGA et tant d’autres encore…..

Extrait du décret :

« En application du V de l’article R. 431-3 du code pénal, outre les armes à feu prévues à l’article précédent, est susceptible d’être utilisée pour le maintien de l’ordre public, à titre de riposte en cas d’ouverture du feu sur les représentants de la force publique, celle mentionnée ci-après : Fusil à répétition de précision de calibre 7,62 × 51 mm et ses munitions.« 

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.