Histoire en BD

Parcours de migrants

arton663

La bande dessinée est un outil pour faire vivre la mémoire et permettre aux associations, éducateurs, enseignants d’utiliser l’Histoire comme un moyen pour s’interroger sur l’altérité, pour mieux comprendre l’autre dans sa richesse et sa différence tout en restant une œuvre où le plaisir visuel vient enrichir le récit.

Le premier tome de 52 pages, regroupe les récits de trois hommes et trois femmes (Allemagne, Algérie, Cameroun, Congo RDC, Haïti, Maroc), installés en Picardie.

L’ouvrage présente six récits différents (trois hommes trois femmes) de témoins migrants issus de différents pays et installés en Picardie. Les récits s’articulent autour des mêmes thématiques : l’enfance dans le pays d’origine ; les raisons du départ et le parcours ; l’intégration en France et la vie dans leur région : la Picardie.

Aït Hammou – Algérie

Mohand Aït Hammou est né en 1931 en Algérie. Kabyle et fils d’un ancien tirailleur de la guerre de 14, il échappe à un destin de berger grâce à l’école française et l’école d’enfants de troupes. Intégré dans l’armée française, il est envoyé en Indochine où il est confronté à la torture. Vivant ensuite la guerre d’Algérie du côté de l’armée française au port d’Alger, il est amené à quitter son pays en 1962 et à s’installer à Beauvais.

Michel Kitoko – Congo RDC

Michel Kitoko est né en 1967 au Kasaï oriental. Guidé par ses mythes familiaux entre une lignée de chefferie et celle de Patrice Lumumba, il grandit portant en lui la révolte contre l’autoritarisme et la dictature de Mobutu. Contraint à fuir son pays, il s’installe à Amiens avec sa famille, ville où il continue son combat pour l’égalité des droits.

Muto – Cameroun

Muto est née à Douala au Cameroun en 1959. Elle grandit dans un quartier urbain, entre un père pêcheur et une mère commerçante. Profitant de la chance que lui offrent ses parents, elle poursuit ses cursus, et vient à Amiens pour y suivre des études de gestion à l’université. Les problèmes politiques et économiques de son pays l’empêchent d’y retourner, et elle se retrouve confrontée avec son mari aux difficultés d’être sans papiers en France. Après des années dures, elle s’engage auprès des autres comme médiatrice interculturelle.

Yanick Leflot-Savain – Haïti

Yannick Leflot-Savain est née en 1954 à Haïti. Grandissant sous la dictature de François Duvalier, son regard d’enfant est le témoin de cet autoritarisme et de la résistance, incarnée par ses parents. Exilée à New-York avec sa famille, elle seule viendra en France, à Senlis, pour y faire ses études, le programme français correspondant mieux à ses attentes. Devenue médecin gynécologue, installée à Amiens, elle porte ses convictions, par son engagement politique en Picardie.

Hans Buse – Allemagne

Hans Buse est né en 1924 en Poméranie, province allemande avant la guerre, province polonaise actuellement. Enfant heureux et insouciant, il est vite rattrapé par le contexte politique, et la montée du nazisme. Comme tous les jeunes allemands, il est envoyé dans les jeunesses hitlériennes, puis avec la guerre, est mobilisé dans la Wermarcht en 1942. Echappant au front russe contrairement à ses frères, il est fait prisonnier en 1945 en France, puis soumis au travail forcé en France. Travailleur libre, il préfère la France d’après-guerre, à l’Allemagne détruite. Installé dans le village de Corbie, il y construit sa nouvelle vie d’ouvrier.

Habiba – Maroc

Habiba est née en 1956 au Maroc. Elle grandit à Essaouira, nourrie par des figures familiales féminines fortes. Arrachée à ses parents, elle est adoptée par sa tante, et élevée dans le grand hôtel où ses parents adoptifs travaillent. Privilégiée mais solitaire, elle vit la période yéyé avec insouciance, pleine de rêves. Mais un mariage forcé va briser ces projets, la briser, elle tout court. Refusant ce destin décidé par d’autres, elle va s’enfuir, et se battre pour son indépendance dans un Maroc encore hostile à l’émancipation des femmes. Elle arrive dans l’Oise en 1986 avec sa fille, avec pour leitmotiv agir sur sa vie. Elle vit depuis lors à Amiens.

Si vous souhaitez acheter cet ouvrage, cliquez sur ce lien

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.