Tristesse

Notre tristesse est immense ! Jean-Luc Einaudi s’en est allé !

einaudi

Ne craignant ni la répression politique, ni les procès, ni les menaces physiques des fascistes et autres nostalgiques de l’Algérie française, il a su mener avec la modestie, l’abnégation et l’esprit d’indépendance qui le caractérisaient son combat d’homme. Et ce, en contribuant de façon magistrale à l’établissement de la vérité sur les massacres du 17 octobre 61 à Paris. Nous lui en serons éternellement reconnaissants.

Toutes nos condoléances vont à sa famille, c’est un frère de lutte comme nous en avons très peu qui s’en va.

Une façon de lui rendre hommage est de continuer le combat pour que, de la vérité sur ces faits, jaillisse la justice pour les victimes.

Honneur à toi Jean-Luc, repose en paix.

 

Youssef Boussoumah, membre du PIR

 

Pour en savoir plus sur l’homme et le militant :

Jean-Luc Einaudi, pionnier de la mémoire de la guerre d’Algérie, est mort

Ce contenu a été publié dans Actualités, Archives, Youssef Boussoumah. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.