En défense de...

Notre amie Rokhaya Diallo, victime d’une campagne ignominieuse du journal « Marianne »

arton752

Le mariannisme est un racisme. L’hebdomadaire « Marianne », organe de l’orthodoxie ou, plus exactement, de l’intégrisme laïco-républicain, qui a craché tant et plus sur les Indigènes de la république, les organisations musulmanes (non-adeptes du nouveau missionnaire Abdennour Bidar), et autres partisans de l’odieux multiculturalisme, récidive. Sa nouvelle cible : notre amie Rokhaya Diallo. Présidente de l’association sympathique « Les Indivisibles », qui a pris le parti de lutter avec humour contre les préjugés, Rokhaya est aussi chroniqueuse à Canal+ où elle relaye avec intelligence les inquiétudes de tous ceux qui sont traités comme des indigènes.

C’est justement ce que lui reproche « Marianne » dans un article intitulé « Sur Canal, la chaîne hype, le voile devient tendance…. », publié dans son dernier numéro (lien : ici) sous la plume d’un certain Alain Léauthier. Ce journaliste, dont l’islamophobie évidente devrait lui permettre de faire une grande carrière, lui reproche d’avoir critiqué les commentaires qui ont accompagné « la publication dans Paris Match des photos illustrant la conversion à l’Islam de l’ex-rappeuse Mélanie Georgiades, plus connue sous le nom de Diam’s ou encore La Boulette. » Parions, en passant, que si Diam’s ne s’était pas convertie à l’islam, il ne se serait pas permis cette ironie douteuse… La rappeuse porte le voile ? Notre journaliste-théologue se permet de prendre position dans les controverses qui traversent l’islam pour asséner présomptueusement que le voile n’est que « le fond de commerce de tous les propagandistes d’une lecture étroite obtuse et réactionnaire du Coran ».

Après avoir délivré sa fatwa progressiste-républicaine-laïque et, sans doute, bien française, il reproche à Rokhaya d’avoir vanté les qualités du site internet « Hijab and The City » dont le crime aux yeux du journaliste de « Marianne » est de donner une image « cool » et « inoffensif » du voile. Chacun sait pourtant qu’il s’agit d’une arme de destruction massive contre les valeurs républicaines…

Et qui est l’ « inspirateur » du crime et, par transitivité, de l’islamo-gauchiste Rokhaya ? Vous l’aurez deviné, c’est Tariq Ramadan qui a « pu débiter tranquillement ses contrevérités chez Laurent Ruquier sans être le moins du monde contredit ». Zemmour devrait être pendu pour haute trahison; face au démon, il s’est caché dans son terrier ! Allo, Caroline, on a un problème !

Rédaction, le 25 octobre 09

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.