Communiqué PIR Marseille

Mise au point

arton1269

Le PIR Marseille déplore l’altercation entre une militante du MRAP Marseille et un manifestant qui, quoi que se déclarant sympathisant du PIR, ne compte pas parmi ses adhérents. Ses actes ne peuvent donc pas engager notre responsabilité.

Par conséquent, le PIR Marseille regrette la teneur du communiqué du MRAP qui le met en cause de manière injustifiée et précipitée. Notre perplexité est grande devant, d’un côté, la disproportion de la réaction qui a mobilisé le collège de la présidence du MRAP et de l’autre, la banalité des faits reprochés. Selon les informations que nous avons obtenues, la militante du MRAP s’est effectivement vue confisquer un tract non conforme à la parole collective et sans respect pour le cadre unitaire du collectif Solidarité Maghreb (dont le MRAP et le PIR sont parties prenantes). A telle enseigne qu’un rectificatif demandé au MRAP par le collectif Solidarité Maghreb fut effectivement accordé mais trop tard pour rectifier le tir.

Si nous prenons la peine de réagir, c’est en raison de la considération que nous avons toujours eu pour le MRAP national et pour ses militants qui risquent d’être intoxiqués par cette non affaire. Nous ne sommes pas si nombreux dans le camp des antiracistes et anticolonialistes pour nous permettre de telles diversions au moment où Sarkozy annonce un débat sur l’islam qui va nourrir l’islamophobie et alors que la solidarité avec les révolutions dans les pays arabes nécessite de rassembler toutes nos énergies militantes.

Le PIR Marseille, le 1er mars 2011
contact13@indigenes-republique.fr

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.