Marche pour les Chibanis du Faubourg Saint Antoine MERCREDI 3 SEPTEMBRE 2014, 18h Place du palais Royal (PARIS)

chibani

Au 73 du faubourg Saint-Antoine si commerçant et branché, se trouve un hôtel meublé où vivent des locataires dont une écrasante majorité de chibanis algériens et marocains. Les autres sont des ouvriers. Ils vivent ici depuis dix ans, vingt ans, et même quarante ans. Ils y vivent avec les cafards et sans douche. Et depuis deux mois, s’est ajoutée une menace d’expulsion. Passons les détails sordides d’une procédure d’expulsion menée sans qu’ils n’aient été mis au courant. Reste leur intelligence et leur détermination à se battre. Pour être maintenus dans leur chambre à la condition que l’immeuble soit rénové. Ou pour être relogés dans Paris de manière pérenne et digne.

Ils sont nos pères, nos oncles, nos grands-pères, qui, en laissant le plus souvent leur famille au bled, sont venus travailler en France. Par leur sueur et leur corps usé ou malade, mais aussi par leurs habitudes, leurs amitiés, ce pays est devenu le leur. En même temps qu’il est devenu leur prison puisqu’ils doivent y séjourner au minimum six mois pour bénéficier de leurs droits, pourtant obtenus par leurs années de travail.

Aujourd’hui, ils manifestent derrière leur propre banderole. Être présents à leurs côtés ne serait pas seulement un geste de solidarité, marquant notre refus de voir bafouer la dignité de nos anciens. C’est surtout reconnaître que leur lutte est la nôtre.

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actus PIR, Archives. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.