Bouquin

L’ennemie intérieur

arton568

Nous vous proposons la lecture de l’introduction du livre de Mathieu Rigouste intitulé « L’ennemi intérieur. La généalogie coloniale et militaire de l’ordre sécuritaire dans la France contemporaine » paru aux éditions Broché dans la collection Cahiers Libre.

Aux racines du « nouvel ordre sécuritaire »

« Les rapports de pouvoir, tels qu’ils fonctionnent dans une société comme la nôtre, ont essentiellement pour point d’ancrage un certain rapport de force établi à un moment donné, historiquement précisable, dans la guerre et par la guerre. Et s’il est vrai que le pouvoir politique arrête la guerre, fait régner ou tente de faire régner une paix dans la société civile, ce n’est pas du tout pour suspendre les effets de la guerre ou pour neutraliser le déséquilibre qui s’est manifesté dans la bataille finale de la guerre. Le pouvoir politique, dans cette hypothèse, aurait pour rôle de réinscrire perpétuellement ce rapport de force, par une sorte de guerre silencieuse, et de le réinscrire dans les institutions, dans les inégalités économiques, dans le langage, jusque dans les corps des uns et des autres. »

Michel Foucault (Algeria-Watch

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.