Deuil

Le Sayed Mohamad Hussein Fadlallah n’est plus.

arton1029

Allah ya rahmo

Tôt ce matin du 4 Juillet est décédé le Sayed Mohamad Hussein Fadlallah. Toutes nos condoléances attristées vont vers ses proches et vers la Oumma. C’est une terrible nouvelle et une très grande perte pour nous tous, en particulier pour les résistances libanaise, palestinienne et irakienne qu’il a tant soutenues mais aussi pour le mouvement de libération anti impérialiste mondial dont on peut dire qu’il était un des militants les plus sincères.

Référence religieuse et résistante musulmane et arabe de premier plan, sa vie demeurera pour beaucoup un exemple d’abnégation sur la voie de la libération de tous les peuples.

Rappelons qu’il était une référence majeure du Hezbollah, à un moment où le Liban étant aux prises avec l’occupation sioniste et impérialiste, personne, alors, ne donnait cher de son avenir. Il aura ainsi beaucoup contribué à l’unité des croyants.

Que les sionistes et les traîtres arabes ne se réjouissent pas trop vite car si Sayyed Fadlallah est mort, il n’a pas pour autant disparu. Il a juste été appelé par Dieu à d’autres fonctions. En effet, soyons certain que depuis son séjour céleste, continuant à oeuvrer pour le triomphe de la justice, il va les surveiller de plus haut encore.

Ce jour est un jour de deuil, mais c’est aussi de la part du Sayyed, un ultime pied de nez fait aux impérialistes étasuniens. Eux qui cherchèrent à l’éliminer si souvent, au prix de centaines de victimes civiles parfois. En effet, le jour anniversaire de la création de leur Etat usurpateur et voyou est éclipsé. Le 4 juillet sera désormais pour des millions d’entre nous, celui du souvenir de ce grand résistant, Mohamad Hussein Fadlallah.

Que Dieu lui accorde sa miséricorde.

Youssef Boussoumah, membre du PIR

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actus PIR, Youssef Boussoumah. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.