Le 2 décembre au TGI de Toulouse: Justice pour Fouad !



arton1814

Notre frère Fouad Hamidi passera en jugement le 2 décembre 2014 pour avoir résisté à l’agression de trois agents de la BAC, qui l’accusent de violences volontaires et d’outrage.

Alors qu’il était dans son droit en filmant ces derniers en train de déloger illégalement les habitants d’une maison inoccupée, il s’est vu agressé par les policiers qui l’ont menotté et insulté en raison de sa couleur de peau, lui demandant s’il n’avait pas honte de voler le pays qui l’accueillait.

Sa réaction à ces propos est légitime, et n’est que la juste réponse à ces provocations. Faisant preuve de leur racisme dans le traitement des habitants de la maison, les agents se sont acharnés sur notre frère, et ont multiplié les violences pendant son interpellation et sa garde à vue.

Non contents de montrer, dans leurs propos et dans leurs actes, le véritable visage de l’État français, les policiers tentent, encore une fois, de se présenter en victimes, en déformant largement les faits. La mention dans le procès-verbal du caractère racial des réponses à leurs provocations est un nouvel usage de l’argument du prétendu « racisme anti-blanc » pour criminaliser la résistance à l’oppression.

Notre frère a bien l’intention de se défendre contre ces fausses accusations et révéler où se situe le véritable racisme. Le PIR se joint à sa défense et vous invite à venir en nombre le soutenir le 2 décembre à 8h30, à la 5ème chambre du TGI de Toulouse.

 

Le racisme anti-blanc n’existe pas! 


Justice pour notre frère, Justice pour tous! 


Résistons contre le racisme d’État!



 

Le PIR Toulouse,

29 novembre 2014

Contact : lepir31@gmail.com

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actus PIR, Archives. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.