Bon livre

La nouvelle guerre médiatique israélienne

arton588

L’opération de l’armée israélienne à Gaza, fin 2008-début 2009, a causé la mort de plus de 1300 Palestiniens, dont une grande majorité de civils et près de 300 enfants. Quel conditionnement a conduit la société israélienne à accepter de tels massacres ? Quelle perception du conflit la presse internationale, notamment française, a-t-elle contribué à diffuser, dans un contexte où l’accès à la bande de Gaza fut interdit aux journalistes pendant ces vingt-deux jours de bombardements ?

Denis Sieffert montre qu’un long travail a été accompli sur l’opinion israélienne et internationale pour « déshumaniser » les Palestiniens de Gaza : Les mensonges sur la responsabilité dans la rupture de la trêve, la « dépolitisation » du Hamas, réduit à un mouvement terroriste, et l’occultation délibérée des effets économiques, sanitaires et humains du blocus imposé par Israël à la population de Gaza ont créé les conditions d’une nouvelle guerre médiatique, inséparable de la stratégie politico-militaire d’Israël.

Ce livre reconstitue minutieusement la chronologie des événements, et il rétablit des liens de cause à effet renversés par la propagande. Il décrypte aussi les formes, souvent très subtiles, par lesquelles cette désinformation a circulé – et continue de circuler – dans les médias français.

Table des matières : Introduction – 1. Un climat, une stratégie – Entre peur réelle et propagande – Un sondage édifiant – Une démocratie communautaire – Les conséquences d’une « offre généreuse » imaginaire – 2005-2009 : les deux facettes d’un même plan – Gaza : la colonisation sans colons – L’aveu historique d’un conseiller zélé – Le portrait inquiétant du Palestinien imaginaire – 2. Le Hamas dans les médias – La fausse dualité de « l’islamiste et du modéré » – Le vrai visage d’un désinformateur – Du désinformateur à l’éditorialiste islamophobe – La troisième figure de la désinformation : le lobbyiste – Les électeurs du Hamas : des « illettrés » – Le Hamas à la conquête du monde – 3. Le Hamas : un processus de politisation – La Charte du Hamas ou la répétition de l’Histoire – Les attentats-suicides – Les tirs de roquettes comme mode de résistance – La reconnaissance d’Israël : le dit et le non-dit – Le « coup de force » de juin 2007 – 4. À propos d’une trève – Qui a rompu la trêve ? – Le précédent de janvier 1996 – Deux voix discordantes – Le Hamas impose la trêve aux autres factions – Les conditions du cessez-le-feu – 5. La machine de désinformation israélienne – Le Hamas, jouet de l’Iran – Israël-Hamas : à armes égales ? – La fausse symétrie : Sdérot-Gaza – Le choc des civilisations – Le Hamas et les boucliers humains – Les « pacifistes israéliens » – Les instruments de la désinformation – 6. La contagion – Les images du massacre – La contre-attaque médiatique – L’isolement de l’opinion israélienne – La thèse de l’importation du conflit – L’intolérable chantage – Les fautes des pro-palestiniens – Conclusion

Paru en mai 2009 aux éditions La Découverte, Collection Cahiers libres

Prix : 11,50 €

L’auteur, Denis Sieffert, est directeur de la rédaction de l’hebdomadaire Politis. Il a réalisé plusieurs reportages au Proche-Orient depuis 1986, au Liban, en Palestine et Israël. Il est notamment l’auteur, à la Découverte, de La Guerre israélienne de l’information. Désinformation et fausses symétries dans le conflit israélo-palestinien avec Joss Dray (2002) et de Israël-Palestine, une passion française (2004).

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.