Communiqué

Houria Bouteldja, victime d’une agression

arton1735

Houria Bouteldja du Parti des indigènes de la république (PIR) a été agressée aux alentours de 13h ce mercredi 24 octobre 2012 à Paris. Un groupe de personnes, dont l’un muni d’une caméra, s’est approché d’elle et l’a aspergée de peinture rouge avant de prendre la fuite. Houria Bouteldja a immédiatement déposé plainte.

Un faisceau d’indices indique qu’il pourrait s’agir d’une opération commandée par la LDJ, une organisation extrémiste sioniste, connue pour ses méthodes violentes. Récemment, Olivia Zemor, la dirigeante de l’association antisioniste EuroPalestine et Jacob Cohen, auteur d’un ouvrage sur les sayanims (espions dormants liés au Mossad ) ont été victimes d’une agression similaire.

L’agression contre Houria Bouteldja vient probablement en réaction à ses fermes déclarations antisionistes lors d’une émission diffusée sur la chaîne parlementaire, deux jours plus tôt.

Le PIR condamne avec la plus grande vigueur cette agression et exige des autorités qu’elles prennent les mesures qui s’imposent pour mettre un terme aux agissements de ce groupe qui n’hésite pas à user de la violence pour intimider ses adversaires.

Qu’il soit sûr cependant qu’il en faudra beaucoup plus pour nous intimider. Ni les menaces, ni la violence n’entameront notre détermination à lutter pour une Palestine libre.

Le PIR
Le 24 octobre 2012

Lien vers le débat sur la chaine LCP : http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde-le-debat/vod/140369-antisemitisme-le-retour-des-vieux-demons/claude-goasguen-houria-bouteldja-arnaud-ardoin-ariel-goldmann-alexis-corbiere

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actus PIR. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.