Communiqué

Grand succès de la mobilisation contre l’agression israélienne à Gaza

arton322

A l’appel du Collectif National pour une Paix Juste entre Palestiniens et Israéliens 50 000 personnes ont manifesté à Paris, 40 000 à Lyon, et près de 200 000 en France pour protester contre la guerre et le siège israéliens imposés à Gaza et demander à l’UE et la France des sanctions contre Israël et notamment la suspension de l’accord d’association UE / Israël.

A Paris, de nombreuses personnalités étaient présentes, dont notamment Stéphane Hessel, Olivier Besancenot, Marie-Georges Buffet, et Razzye Hamadi, derrière une banderole de tête qui clamait : « Gaza : halte au massacre, halte au siège, des sanctions contre Israël ».

Le porte-parole d’une association organisatrice a déclaré : « L’Europe a les moyens de faire cesser les crimes de guerre israéliens et d’obliger Israël à se conformer enfin au droit international, violé par Israël depuis des décennies. Les ministres européens des affaires étrangères, sous l’impulsion de Bernard Kouchner, proposent le réhaussement des privilèges accordés par l’Union Européenne à Israël. Nous demandons au contraire la suspension de l’accord d’association UE / Israël, qui est soumis au respect des Droits de l’Homme. »

Aux cris de « Nous sommes tous des enfants de Gaza », de « Palestine, Résistance ! » et de « Gaza, nous sommes tous avec toi! », les manifestants, dont beaucoup de jeunes, ont voulu adresser un message fort au gouvernement et au président Nicolas Sarkozy qui se rendra dans la région lundi. On note également un grand métissage et une forte mobilisation des communautés arabe et musulmane. Une grande banderole proclamait « Juifs et Arabes unis pour la Justice ».

50 000 personnes ont manifesté cet après-midi à Paris. La manifestation est partie de la place de la République en direction de l’ambassade d’Israël, en passant par les grands boulevards. Elle a été arrêtée à la Place St-Augustin, où les organisateurs ont appelé à la fin de la manifestation à 18h.

Des échauffourées ont après eu lieu. Aux aspersions de gaz lacrymogène, environ 50 jeunes révoltés ont répondu en lançant des projectiles, puis, dans leur retraite, ont renversé des voitures dont certaines ont été incendiées. Les organisateurs regrettent les incidents signalés

A Lyon, 40 000 personnes ont manifesté. Un collectif d’associations s’est formé pour demander que la France porte plainte auprès de la Cour pénale internationale (CPI) pour « crimes de guerre commis contre la population palestinienne de Gaza par les dirigeants d’Israël », rapporte Abdelaziz Chaambi, un des cadres associatifs du mouvement.

A Marseille, Toulouse, Lille, Strasbourg, Mulhouse, Orléans et des dizaines de villes samedi ainsi que Montpellier, Bordeaux, et une douzaine d’autres dimanche 4 janvier, on estime au moins à 200 000 le nombre total de manifestants ce week end.

Les organisateurs se félicitent du succès de cette mobilisation citoyenne pour le droit et la paix. Ils annoncent déjà une journée nationale d’action samedi 10 janvier et notamment une grande manifestation à Paris 15h place de la République.

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.