Triste

Francis Jeanson est mort

arton657

Le philosophe Francis Jeanson est mort samedi 1er août à l’âge de 87 ans. L’Algérie et la politique coloniale française ont marqué son parcours et sa vie intellectuelle. Il était connu en effet pour son engagement aux côtés des combattants algériens après le déclenchement de la guerre d’indépendance. Intellectuel mais également homme d’action, il avait créé le réseau des « porteurs de valise » qui permettait de collecter argent et faux papiers pour les militants du FLN opérant en France.

Son réseau sera démantelé en 1960. Francis Jeanson entre alors dans la clandestinité et quitte la France. Pour son engagement, il est jugé par contumace et condamné à dix ans de prison ferme. Il sera amnistié en 1966.

Francis Jeanson est né le 7 juillet 1922 à Bordeaux. Diplômé en lettres et en philosophie, il fuit le STO (Service du travail obligatoire pendant l’occupation allemande) et rejoint en 1943 les Forces françaises d’Afrique du Nord. En 1945, après la guerre, il devient reporter au quotidien communiste Alger républicain. En 1955, il publie «L’Algérie hors la loi », essai dans lequel il affirme la légitimité des militants indépendantistes.

Nous n’oublierons pas Francis jeanson comme nous rendons hommage aux nombreux Français qui n’ont pas hésité à « porter les valises » des mouvements anticolonialistes, souvent au péril de leurs vies.

Rédaction

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.