El-Aqsa

Esplanade des mosquées ; L’armée israélienne met le feu aux poudres

arton757

L’incursion hier de l’armée israélienne dans l’esplanade des mosquées à Jérusalem a provoqué une nouvelle fois un déchaînement de violence. Mais pas seulement.
Plus d’une dizaine de blessés et une douzaine d’arrestations ont été opérés par l’armée israélienne dans la vielle ville de Jérusalem, parmi les jeunes émeutiers palestiniens, qui tentaient d’empêcher des groupes de juifs de s’introduire dans l’esplanade des mosquées.

Au bout d’une lutte acharnée entre les manifestants palestiniens et l’armée israélienne, ponctuée par des jets de gaz lacrymogène d’un côté et des pierres de l’autre, il a été décidé de fermer la mosquée Al Aqsa « jusqu’à nouvel ordre ». De fait, ce sont les musulmans qui se voient privés de leur lieu de culte à cause d’un énième provocation de « visiteurs » juifs.
Tôt dans la matinée d’hier, l’armée israélienne s’est emparée des lieux saints pour prétendument « défendre contre une éventuelle répression face à un appel des Palestiniens à la défense de la mosquée ». C’est du moins l’argument mis en avant par le chef de la police israélienne Michey Rosenfeld. Faux, rétorque un des porte-parole du mouvement islamique arabe israélien, Kamal Khatib. Selon lui, « La police israélienne affirme toujours que les Palestiniens jettent des pierres, comme prétextes à ses attaques, mais elle veut simplement justifier ses crimes ».

Les propos de ce Palestinien d’Israël, sont appuyés par les radios locales, à savoir que le dispositif de patrouille du site fut mis en place par la police, en réponse à la tension provoquée par la tenue d’une conférence à Jérusalem de l’organisation « Ertz Israël Shélanou » (La terre d’Israël est à nous), organisation d’extrême droite. Yéhuda Glick, l’un des dirigeants de ce mouvement a estimé que « Les juifs doivent se rendre sur le lieu saint afin que ce site devienne un lieu de paix et de sérénité et non de haine et de terrorisme contre le monde ». Le fait que le rassemblement de cette organisation a été autorisé par les autorités israéliennes prouve au moins que l’incursion a été préméditée dans la mesure où l’affrontement avec les Palestiniens était inévitable. Le monde musulman n’en reste pas moins distant face à cette provocation israélienne. Pour autant le doyen des juges palestiniens Cheikh Tayssir Tamini a mis en garde, samedi, Israël contre la tentation de porter atteinte à la mosquée d’Al Aqsa, par les groupes juifs.
Il a déclaré que « La mosquée est exposée à la plus grande conspiration fomentée par Israël dans le but d’exécuter un plan secret visant sa division ». De son côté, l’Organisation de la conférence islamique (OCI) a dénoncé les violations par Israël des monuments musulmans. Le secrétaire général de l’OCI Ekmeleddin Ihsanglu déclare que « ces fréquentes violations de la part des Israéliens sont très graves et pourraient avoir des résultats négatifs ».

26 octobre 2009

Publié par el Watan

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.