Sarkozy ne sait plus où donner de la tête

Communiqué concernant la déclaration de Sarkozy impliquant Tariq Ramadan, le CCIF et le Parti des indigènes de la république

arton1655

Quelle n’a été notre surprise d’entendre, ce matin 26 avril sur France Inter, aux alentours de 8h40, le candidat Sarkozy évoquer un prétendu appel à voter pour François Hollande qui aurait été lancé par Tariq Ramadan, Marwan Mohammed du CCIF et Youcef Brakni du Parti des indigènes de la république, à l’occasion d’un meeting du « Printemps des quartiers » qui a eu lieu le 11 mars dernier à Lyon !

Décidément, le candidat sortant – et, sans doute, bientôt sorti – ne sait plus quoi imaginer pour ramasser quelques voix.

1) Cette déclaration qui, de manière tout à fait scandaleuse, met sur le même plan le Front national et les personnalités et organisations parties prenantes du « Printemps des quartiers » ne vise pas seulement à discréditer son adversaire mais, au-delà, à justifier une campagne destinée à rabattre vers lui les électeurs de Marine Le Pen ainsi que tous les islamophobes.

2) Cette déclaration témoigne soit d’une volonté caractérisée de mentir aux électeurs, soit que les services de renseignement de Sarkozy ont les oreilles bien sales. En effet, le meeting de Lyon n’avait aucunement pour objet de donner des consignes de vote mais d’imposer une parole des quartiers dans un débat politique qui se déroule sans eux.

3) Ces précisions faites, il n’en demeure pas moins que nous partageons le même étonnement que Sarkozy : pourquoi donc les électeurs de Marine Le Pen lui ont-ils préféré cette dernière alors que pendant 5 longues années, il a mené une politique de restriction de l’immigration sans précédent, il a renforcé le racisme d’Etat, défendu une idéologie coloniale, encouragé l’islamophobie, consolidé la ségrégation urbaine, déployé à une vaste échelle les dispositifs sécuritaires et l’impunité de la police, gardé le silence sur la multiplication des crimes policiers ? Les électeurs du Front national sont bien ingrats !

Houria Bouteldja

Paris, le 26 avril 2012

Pour le Parti des indigènes de la république

Ce contenu a été publié dans Actualités, Actus PIR, Communiqués. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.