Marche à Paris de la place l'opéra à la fontaine des innocents. Samedi 24 mars de 14h à 18h

Commémoration nationale des victimes de la police

arton1615

Commémoration nationale des victimes de la police marche à paris de la place l’opéra à la fontaine des innocents. Samedi 24 mars de 14h à 18h.

Dans la continuité des appels lancés à Grasse le 24 Février 2012, à Clermont-Ferrand les 15 et 17 Mars 2012, le COLLECTIF VIES VOLÉES (qui réunit les comités Ali ZIRI, Lamine DIENG, Mickaël COHEN, Mahamadou MAREGA, Abou Bakari TANDIA et Abdelhakim AJIMI …) organise à Paris la seconde édition de la COMMÉMORATION NATIONALE DES VICTIMES DE LA POLICE.

La Justice et la police françaises ont encore montré leur vrai visage le 24 Février dernier au Tribunal de Grasse : Alors que Abdelhakim AJIMI a été étranglé et maintenu au sol par plusieurs « gardiens de la paix », la Justice a qualifié leurs actes « d’homicide involontaire ». Les 2 fonctionnaires de la BAC ont été condamnés à des peines avec sursis et leurs 4 complices ont été relaxés.

Qui d’autre bénéficierait d’une telle clémence de la Justice française aujourd’hui ? Certainement pas nous autres citoyens ordinaires, ni vous !
Et encore moins Abdel, Lamine, Ali, Abou Bakari, Mahamadou ou Mickaël… Combien de temps laisserons-nous ces hommes en uniforme avoir droit de vie ou de mort sur la population ? Alors que la peine de mort est abolie depuis 1981.

Là où nous réclamons l’égalité et une justice impartiale, la police réclame encore plus de pouvoir et d’impunité soutenons. Les familles des victimes et manifestons notre honte de cette justice à deux vitesses. N’attendons pas d’être personnellement frappes où que l »un de nos proches soit (encore) emporté.

Mobilisons-nous maintenant pour exiger la mise en examen des criminels quel que soit leur statut.

RejoIgnez-nous :

Afin de rompre l’isolement des familles victimes de la police /// Afin de dénoncer l’impunité accordée par la Justice aux policiers auteurs de crimes /// Pour la reconnaissance publique des crimes commis par la police et passés sous silence depuis des décennies /// Pour que l’opinion publique comprenne que ces abus de pouvoir ne sont pas des « faits divers » mais des « faits de société » /// Pour rétablir la vérité sur ces « homicides volontaires en bande organisée par des personnes dépositaires de l’autorité publique »

Parce que nous nommen tous concernés… Parce qu’il est inadmissible que la parole d’un fonctionnaire de police ne puisse pas être mise en doute et soit systématiquement placée au-dessus de celle des citoyens ordinaires. Parce que le pouvoir accordé à la police ouvre automatiquement la porte aux abus, soumettant potentiellement chacun d’entre nous à l’arbitraire et à la violence policière… Parce que chaque année des dizaines de personnes sont blessées et pour certaines tuées par la police… parmi les dossiers parvenus jusqu’a la «justice» 2012 : 11 janvier, Abdel El Jabri 25 ans, meurt « d’une crise cardiaque lors d’un contrôle de police » à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) /// 10 janvier, Wissam El-Yamni 30 ans, meurt après 3 jours de coma à Clermont-Ferrand. Il avait été menotté, plaqué au sol, battu (fractures et lésions au cou).

2011 : 10 morts /// 2010 : 9 morts /// 2009 : 5 morts /// 2008 : 11 morts /// 2007 : 19 morts /// 2006 : 15 morts /// 2005 : 15 morts

Ne laissons plus personne seul entre les mains de la police familles, victimes, amis et défenseurs : ne restons pas isolés, unissons-nous !!

Etablissons la verite sur la violence de la police et sur les circonstances de la mort de ses victimes Non-lieux, instructions sans fin, obstructions, falsifications ou disparitions de preuves, faux et usage de faux rapports d’auditions… Il y a très peu de cas où la justice a admis la responsabilité directe ou indirecte des policiers.

Ne laissons pas les victimes et leurs familles dans ce deni de Justice /// Pour briser l’isolement, le silence et agir ensemble !

Contactez-nous et rejoignez le Collectif des familles.

Collectif Vies Volées / viesvolees.france@gmail.com

Commémoration nationale des victimes de la police marche à paris de la place l’opéra à la fontaine des innocents. Samedi 24 mars de 14h à 18h.

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.