Brûlot

Charlot Hebdo, l’alternative satirique et critique à Charia Hebdo

arton1503

Pour télécharger Charlot Hebdo, cliquez ICI

Le mercredi 2 novembre, Charlie Hebdo sortait son numéro spécial Charia Hebdo, une n-ième provocation à l’encontre des musulmans, boucs émissaires en ces temps de crise économique et financière. S’en suivait l’incendie des locaux du journal provoqué par le jet d’un cocktail Molotov. Un acte criminel dont les coupables étaient tout désignés : les musulmans. Alors qu’aucun suspect n’a encore été arrêté.

Quelle réaction attendre de la part des Français de confession musulmane ? Faut-il se taire ? Toute personne critique de l’approche de Charlie Hebdo se voit invariablement accusée de remettre en cause la liberté d’expression. Toute tentative de poser des questions sérieuses est instantanément évacuée par l’impérieuse nécessité de réaffirmer un rejet du fait religieux quasi pathologique dans la presse et l’expression publique.

C’est pourquoi FoulExpress (une association, un livre, un site web) a choisi de porter la discussion sur le terrain de l’humour et de la dérision, en publiant Charlot Hebdo, des textes et des dessins inspirés de l’actualité de la semaine. Charlot Hebdo pique au vif les basses œuvres d’un journal aux abois, en détresse économique et moribond sur le terrain des idées. Avec les armes de la caricature et du bon mot, Charlot Hebdo met en évidence les relents opportunistes d’un journal en perte de vitesse.

Ce n’est pas ici la liberté d’expression qui est questionnée par la publication du polémique Charia Hebdo, mais celle de son détournement à des fins peu honorables. Il ne s’agit donc pas dans cette contribution d’une réaction ni d’une riposte, mais d’une réponse aux questions suivantes :
Peut-on se cacher derrière la liberté d’expression pour porter atteinte à la dignité d’une communauté ?

Peut-on colporter un discours de haine et de stigmatisation éculé par la droite extrême tout en se revendiquant progressiste et libre penseur ?

Peut-on se prétendre contestataire et irrévérencieux envers le pouvoir tout en s’attaquant à des cibles faciles, en l’occurrence les musulmans?

Face à l’obscénité des propos tenus dans Charlie Hebdo, nous avons donc choisi, en collaboration avec l’équipe de dessinateurs du BDouin, de tenir un discours intelligent et de ne pas répondre à la provocation par la violence ou l’émotion.

FoulExpres

Source : Foulexpress

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.