Volailles

Besson vient de nous en pondre une

arton766

Y a pas à dire, Madame la France, elle est généreuse. Bien qu’on lui en fait des soucis, elle s’occupe de nous. Par nous, j’entends les arabes, les noirs, les musulmans, nous qui avons ce teint de peau et ces mœurs si incongrus aux pays de Charles Martel.

Et pourtant elle s’en occupe de nous. Si si. Je ne sais pas si vous avez saisi le message de la création du ministère de l’identité nationale mais il est clair : « On va s’occuper d’eux ! » Certes, il y aura toujours des grincheux pour remarquer que parler à la 3e personne devant les intéressés n’est pas très poli mais c’est l’intention qui compte comme on dit. Et Eric Besson il est plein de bonnes intentions. En même temps qu’il ouvre un débat sur l’identité Nationale, ses petits copains annoncent à grands coups de tambour la venu du CV anonyme. Alléluia !

Hasard du calendrier ? Fichtre non ! Je vous parie mon poids en cacahuètes que je sais ce qui trotte dans la tête des crânes d’œufs qui nous dirigent. Si l’identité est en danger, ce n’est pas seulement parce qu’a l’invective « retourne chez toi ! » nous sommes en mesure de répondre « j’y suis déjà », c’est aussi parce que ça se voit.

Or si après avoir observé le cerveau d’une poule au microscope électronique, la science a pu montrer que si la cocotte est capable de boulotter un bout de plastique qui ressemble a un asticot, c’est précisément parce qu’elle ne pense qu’a manger des vers et qui si ça y ressemble, c’est donc que ça se mange.

Il en est de même pour l’Elysée et sa cours de lèches-crottes. Si les problèmes, que causerait notre surnuméraire présence (n’est-ce pas Brice ?) sont dus au fait qu’on ne rase pas les murs et que ça se voit qu’on est pas « de souche ». A savoir : la délinquance, le terrorisme, le sexisme, le chômage, la chute du niveau scolaire, le trouble de l’identité nationale et la peur, qui prend certaines gens alors qu’elles ferment les yeux pour s’endormir, de voir ses petits enfants manger un bout de moue hallal à la sauce mbongo. C’est donc, puisque l’origine des ces turpitudes est que ça se voit qu’on est pas des peaux claires, que tout ce qui tourne autour de nous vient du fait que ca se voit qu’on est pas des peaux blanches. Aussi, s’il y a des discriminations racistes à l’embauche, c’est n’est pas à cause d’une société structurée par une facture raciale. Pensez-vous ! Mais uniquement parce que ça se voit qu’on est pas blanc, alors pour régler le problème, y a qu’a virer le nom, le prénom et tout ce qui peut monter nos origines (à tiens comme pour l’intégration. Quel heureux hasard.) et le problème sera résolu.

Je comprends mieux pourquoi l’emblème de la France est un coq, c’est parce que ses dirigeants sont cons comme des poules.

Atman Zerkaoui, membre du MIR

http://mamanedotcom.blogspot.com/2009/11/besson-vient-de-nous-en-pondre-une.html

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.