Diversité

Avigdor Lieberman a sa Rachida Dati

arton532

Trouvé cette info sur « al-Akhbar » du 21 avril dernier : le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Lieberman, a nommé Ismaïl Khaldi, conseiller politique pour les questions du Moyen Orient.

Qui est Ismaïl Khaldi ? Un Palestinien des territoires occupés en 1948 (Israël, dans le langage de la « Communauté internationale »). Un personnage que je qualifierais par euphémisme de « peu fréquentable » puisqu’il a occupé des fonctions au sein de l’armée israélienne avant d’être intégré au ministère de la Sécurité intérieure puis au ministère des Affaires étrangères.

Qui est Avigdor Lieberman ? Vous le savez mais je vous le dis quand même : il est le fondateur d’Yisrael Beïtenou, un parti raciste dont le nom est généralement traduit par « Israël est notre maison » alors que la traduction politique exacte serait plutôt : « Israël, c’est pas la maison des bougnoules ». De fait, le nouveau ministre des Affaires étrangères n’a jamais caché qu’il rêvait de jeter les Palestiniens israéliens dans le désert.

La nomination du collabo Ismaïl Khaldi à son cabinet ne vient pas démentir cette intention. Elle confirme simplement la maxime préférée de tous les dirigeants politiques racistes : « On a souvent besoin d’un petit Arabe chez soi ».

Walou

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.