Archives de l’auteur : PIR

Le pouvoir moderne et la reconfiguration des traditions religieuses (1ère Partie)

Nous publions ici un entretien entre Talal Asad et Saba Mahmood remontant à 1996. Vingt ans plus tard, les questions soulevées par l’anthropologue, dont nous avons déjà publié un entretien plus récent, n’ont pas perdu de leur actualité. Sa pensée originale, qui resitue la trajectoire généalogique des notions de modernité et de tradition (et par là celles de sécularisme et de « religion ») dans le cadre constitutif de l’Occident et de ses rapports de domination avec le Non-Occident, propose une approche des dynamiques en cours dans le Tiers-Monde (et dans le Monde Musulman en particulier) qui doit pouvoir participer, à notre sens, des critiques et des débats théoriques nécessaires au mouvement décolonial contemporain. D’où la publication de l’entretien qui suit, en deux parties. Les notes sont des ajouts du traducteur.

Publié dans Actualités, Archives | Laisser un commentaire

Droit de réponse de Houria Bouteldja refusé par le Canard Enchaîné

Le Canard Enchaîné, tout comme Le Monde, a refusé ce droit de réponse alors même que les délais et la procédure ont bien été respectés. La version envoyée est plus courte car les règles qui encadrent le droit de réponse sont strictes. Il convient alors de s’interroger sur le fonctionnement d’une presse qui prétend défendre la liberté d’expression sans permettre aux personnes mises en cause la moindre possibilité de rétablir leur vérité. Non seulement Le Canard Enchainé, qu’on a connu plus loyal, s’arroge le droit de salir des militants, mais il s’avère en plus incapable de respecter ses propres obligations légales, et ceci, en toute impunité.

Publié dans Actualités, Actus PIR, Archives, Contributeurs, Houria Bouteldja | Laisser un commentaire

Droit de réponse d’Houria Bouteldja refusé par le journal Le Monde

Le 30 novembre dernier, alors qu’une campagne médiatique d’une violence rare prenait pour cible Houria Bouteldja, Le Monde se joignait à cette offensive en publiant une tribune diffamatoire, mensongère et injurieuse contre la militante du PIR, intitulée « A l’université, attention à ne pas banaliser l’antisémitisme »[1]. Elle était signée par des universitaires dont Alain Policar et Emmanuel Debono. HB, optant pour la confrontation politique plutôt que pour la voie judiciaire, a alors envoyé le texte qui suit, réfutant point par point les allégations et autres calomnies. Devant le mutisme des responsables du journal, elle envoie cette fois une lettre recommandée avec AR faisant valoir son droit de réponse. A ce jour, le Monde, bafouant l’usage et la loi, n’a pas dénié y donner suite ce qui constitue un grave manquement à la déontologie journalistique qu’il prétend incarner. Le voici dans son intégralité.

Publié dans Actualités, Actus PIR, Archives, Contributeurs, Houria Bouteldja | Laisser un commentaire

L’Indigène monstrueux

« En se solidarisant avec le Viêt-Minh, les intellectuels vietnamiens faisaient preuve d’une ingratitude monstrueuse. En fait, tous avaient pris la même attitude, et personne n’a eu la curiosité de se demander comment il a pu exister une race qui ait produit tant de monstres à la fois. » — Trần Đức Thảo

2017 est l’année du centenaire de la naissance de Trần Đức Thảo, qui fut l’un des premiers intellectuels du Vietnam indépendant. Il fallait bien la clore comme un hommage et réparer notre dette à son égard. Loin des colloques qui lui accordent désormais la reconnaissance académique qu’il mérite, notre contribution poursuivra d’autres objectifs. Elle voudrait inscrire le philosophe vietnamien dans l’héritage d’une pensée décoloniale en train de se faire, branchée aux luttes en train de se faire. C’est en effet une des expressions de Tran Duc Thao[1] qui nous a d’abord frappé, et qui est l’origine véritable du diagnostic qu’on proposera. Mais l’hommage personnel qu’on aimerait lui rendre ici prendra plutôt la forme d’un essai que celle d’un pur commentaire. Tenter une répétition, c’est-à-dire une reprise positive, de la pensée de nos ainés morts, ainsi va la vie de l’esprit qui nous les ramène et les fait nous parler encore. Partir de Thao pour atteindre le vivace et le bel aujourd’hui, ce sera la tâche.

Publié dans Actualités, Archives | Laisser un commentaire

Al-Quds, capitale de la résistance palestinienne

C’est avec consternation et colère que le PIR prend connaissance de la décision du président des États-Unis d’Amérique de reconnaître la sainte ville d’Al-Quds occupée comme capitale de la colonie sioniste de Palestine.

Tout en affirmant « regretter » cette décision, Emmanuel Macron recevra sans vergogne le criminel de guerre Netanyahou, dimanche 10 décembre à Paris, réaffirmant ainsi son soutien à la politique d’Israël.

Publié dans Actualités, Actus PIR, Archives, Communiqués | Laisser un commentaire

Paroles juives contre le racisme

Le réalisateur Eyal Sivan a donné la parole à 35 militants antiracistes de l’UJFP. A partir de leur trajectoire personnelle, ils s’expriment sur le racisme et l’antiracisme d’aujourd’hui. Il s’agit de lutter contre les stéréotypes concernant les Juifs mais aussi de montrer comment des Juifs peuvent contribuer à la construction d’un nouvel antiracisme.

Publié dans Actualités, Archives | Laisser un commentaire

4ème Journée internationale contre l’islamophobie : Macron ou l’état d’exception permanent

Comme chaque année en décembre, une vingtaine d’associations, de syndicats et de partis politiques organisent une journée internationale contre l’islamophobie. Nous publions ci-dessous l’appel et le programme de cette nouvelle édition qui se tiendra le dimanche 10 décembre à la bourse du travail de Saint-Denis.

Publié dans Actualités, Archives | Laisser un commentaire

Philippe Corcuff : un Tintin libertaire au pays des néo-cons

Dans une tribune publiée dans le journal Libération[i], Philippe Corcuff s’est laissé aller, en passant, à une charge calomnieuse contre le PIR, en sentenciant : « Certains, comme le groupusculaire mais médiatique Parti des indigènes de la République, ont exprimé une compréhension teintée de complaisance à l’égard des dérives de Dieudonné et des crimes de Mohamed Merah. En mars 2015, le PIR a même lancé le thème ambigu du « philosémitisme d’Etat », susceptible d’être entendu comme un équivalent du funeste « lobby juif ». »

Il a donc uni sa voix libertaire aux diffamations professées par la gauche néoconservatrice des Valls, Fourest et autres islamophobes, maintenant relayées à l’intérieur de la France Insoumise (FI) et dans son environnement, en commençant par Mélenchon lui-même. Il se montre plus prudent, en envisageant les complaisances et ambiguïtés du PIR en la matière, à renfort d’euphémisations et en laissant une porte ouverte à l’interprétation, mais cela, revient au même, puisque comme il aime le rappeler lui-même les mots prennent sens dans un contexte et, en ce cas, dans celui d’une campagne massive et redondante pour amalgamer le PIR à l’antisémitisme.

Publié dans Actualités, Archives | Laisser un commentaire

Clémentine Autain : moins qu’une « camarade »

Le mot « camarade » ne fait pas partie de mon vocabulaire car je n’appartiens pas à la tradition de la gauche française mais je sais ce qu’il signifie dans la bouche de ses militants : c’est une appellation qui s’adresse à des égaux au sein des organisations progressistes et syndicales et par extension au sein de collectifs larges avec lesquels on partage des luttes communes.

À la question : « Houria Bouteldja est-elle votre camarade ? » Clémentine Autain répond « non »[i].

Publié dans Actualités, Archives, Houria Bouteldja | Laisser un commentaire

¿Qué es la lucha de las razas sociales?

Dado el momento de efervescencia creciente que en los territorios del Estado español comienza a hacerse más y más presente -en espacios muy reducidos de la militancia anti-racista, es cierto- consideramos que este texto de Selim Nadi viene a aportar reflexiones teóricas y políticas imprescindibles para el desarrollo del anti-racismo político. Términos como « racialización » o « racismo », así como batallas superfluas y teledirigidas por los actores sociales tradicionales en torno a tópicos como el de la « identidad », la « lucha política » o el « multiculturalismo » tienden a diluirse cuando los términos importantes de la discusión en torno a la lucha anti-racista hacen su aparición. Por eso y por otras razones creemos esencial la lectura y discusión de este texto.

Selim Nadi es miembro del PIR (Partido de los Indígenas de la República]. El término « indígena », usado por los miembros del PIR en Francia puede, al ser traducido al contexto del Estado español, llevar a equívocos. « Indígena » es la palabra a través de la cual, en tiempos de la colonización francesa -también la española en muchos casos-, las administraciones coloniales denominaban a los sujetos no blancos en la colonia. Con este uso, el PIR no hace mención entonces a los pueblos originarios de Abya Yala sino a los sujetos supervivientes de la colonización moderna que se llaman así mismos de esta manera para exponer una realidad constatable: siguen ocupando el lugar social de los subhumanos y esto responde a la herencia del legado colonial. Pensamos que el uso del término « post-colonial » es más adecuado para el contexto del Estado español y se presta a menos malentendidos. Es por ello que, al menos en este texto, hemos decidido usar dicha palabra.]

Publié dans Actualités, Archives | Laisser un commentaire