Conférence-débat avec Walid Charara*

Après Baghdad… Téhéran et Damas ?

arton143

Le Mouvement des Indigènes de la République en association avec la Maison Verte et l’association Ishtar vous invitent à une conférence-débat intitulée :

APRÈS BAGHDAD… TÉHÉRAN ET DAMAS ?

À la Maison-Verte 127 rue Marcadet 18eme. Métro Lamarck-Caulaincourt.

Le Moyen Orient est sans doute aujourd’hui plus que jamais au seuil d’un embrasement général voulu par les Etats Unis et leurs alliés. Dans un contexte régional marqué par l’aggravation de la crise politique au Liban et en Palestine et ce alors que l’Irak s’enfonce dans la guerre civile en parallèle au développement de la résistance à l’occupation dans ce pays, des signes comme le renforcement de la flotte américaine dans le Golfe arabo-persique, les récentes manœuvres militaires israéliennes dans le Golan et les menaces contre la bande de Gaza attestent de la montée des préparatifs d’une guerre générale contre la Syrie, l’Iran, le Hezbollah libanais et la Palestine. Ces développements nous le savons sont liés à la doctrine d’ « instabilité constructive » chère à G. Bush et à la poursuite du débat à Washington sur l’opportunité d’en finir « une bonne fois pour toutes » . Dans le même temps, en France, l’idéologie sécuritaire contre les quartiers populaires et la mise en place de politiques racialistes progressent de même que se banalise le discours contre les peuples du sud démontrant si cela était nécessaire que les tenants de la « guerre de civilisation » sont actifs ici même.

*Walid Charara politologue et journaliste au quotidien libanais al Akhbar est co-auteur avec Fréderic Domont de l’ouvrage de référence Hezbollah, un mouvement islamo-nationaliste.

(6 juillet 2007)

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.