Appel urgent : Plus aucun mineur dans les rues de Paris !

gymnase

Nous, jeunes réfugiés, âgés entre 12 et 17 ans, sommes depuis deux mois livrés à nous-mêmes dans les rues de Paris. Originaires de divers pays d’Afrique, nous vivons et dormons dans la rue, en cette période de grand froid. Pour faire face à cette épreuve, nous avons décidé de nous regrouper. Ainsi, nous dormons ensemble le long du boulevard de la Villette dans le 19e arrondissement.

L’Etat refuse de nous reconnaître pour ceux que nous sommes, à savoir des mineurs isolés en danger, allant cyniquement jusqu’à nous soupçonner de mentir sur notre âge. Pour l’heure, nous ne bénéficions d’aucun droit fondamental à notre survie et à notre sécurité.

La seule option qui nous est proposée est de faire la queue à la Permanence d’accueil et d’orientation des mineurs isolés étrangers (Paomie) pour espérer obtenir une improbable place d’hôtel réservée pour 25 personnes alors que nous sommes plus de 100 à être confrontées à cette situation d’extrême précarité..

Dans ce calvaire, nous avons rencontré des personnes et des associations qui nous soutiennent ( en nous apportant de la nourriture, des vêtements chauds…). Ensemble, nous avons convenu d’une chose : cette situation ne peut plus durer !

En l’absence d’une autre solution, nous avons décidé de trouver par nous-mêmes un refuge en investissant un gymnase, ce dimanche 21 décembre, au 116, quai de Jemmapes – 75010 Paris (Métro Jaurès, Louis Blanc).
Par cette action, nous exigeons que l’État assume ses responsabilités et revendiquons notre droit d’être pris en charge, comme la loi l’impose dans le cadre de la protection des mineurs.

Afin de rendre efficace cette initiative, nous appelons tout le monde à venir nous rencontrer et à nous soutenir. Nous avons besoin de volontaires pour assurer des permanences de jour comme de nuit à nos côtés. Seuls, nous ne pourrons faire entendre raison aux autorités compétentes qui préfèrent ignorer la réalité de notre situation, et n’éprouve aucun scrupule à passer les fêtes de Noël au chaud, pendant que des enfants, dont ils devraient avoir la charge, crèvent de froid et de faim sous leurs fenêtres.

Nous avons besoin de votre aide à tous. Nous continuons à manquer cruellement de vêtements chauds (manteaux, écharpes, gants, pulls) et de couvertures, de serviettes, de nourriture, de repas chauds…

Pour réussir à obtenir une solution d’hébergement, rejoignez-nous en toute urgence dès lundi matin devant le gymnase au 116, quai de Jemmapes – 75010 Paris (Métro Jaurès, Louis Blanc).

Nous le disons haut et fort : quand l’État manque à ses responsabilités les plus élémentaires, nous sommes en droit de les lui rappeler en employant tous les moyens à notre disposition !

Amis, frères et sœurs, nous comptons sur votre soutien.

 

Collectif du 172 boulevard de la Villette

Ce contenu a été publié dans Actualités, Archives. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.