APPEL AU SOUTIEN DE SAADIA ET HUSEIN DU COMITE BDS FRANCE 34 – MONTPELLIER

bds

Pendant les bombardements israéliens de l’été 2014, le 3 août, ils ont reçu sur le fil d’actualité de leur compte Facebook personnel, un « post » sous forme d’un dessin rapprochant des campagnes de financement faites d’une part pour l’armée de l’Allemagne nazie, et d’autre part pour l’armée israélienne. Ils ont manqué de vigilance en partageant ce montage dont ils ne sont pas les auteurs, sans voir qu’il était accompagné d’un texte antisémite et négationniste particulièrement abject.

Ayant constaté la présence de ces textes, ils les ont immédiatement effacé de leurs pages FaceBook. À de nombreuses reprises, ils se sont publiquement expliqués, notamment dans des déclarations à la presse locale, dans des textes et des vidéos sur le site du comité BDS France 34 ainsi que sur les réseaux sociaux. Aucun militant ne peut ignorer ces faits facilement vérifiables : toute la chronologie des évènements est consultable sur le site du Comité BDS France 34.

Ils sont des militant-e-s – porte parole – du comité BDS France 34, adhérent de la Campagne BDS France qui répond à l’Appel palestinien. Celui-ci appelle les sociétés civiles du monde entier à sanctionner l’État d’Israël « jusqu’à l’obtention par le peuple palestinien de ses droits fondamentaux ».

La LDH a porté plainte contre eux sous l’accusation « d’apologie du génocide et de négationnisme », ce qui est une diffamation à leur égard et une attaque politique du mouvement BDS qui est aujourd’hui la meilleure « arme » du combat non-violent mené par le peuple palestinien pour ses droits et le mouvement de solidarité internationale.

Au moment où la campagne BDS internationale remporte des victoires, ouvre de vrais espoirs et des perspectives pour la défense des droits du Peuple Palestinien, l’acharnement de la LDH démontre que cette dernière est aux ordres du pouvoir politique socialiste, soutien indéfectible de l’entité sioniste.

La plainte de la LDH a ouvert la voie au MRAP, à la LICRA, au BNVCA de Ghozlan et à « Avocats sans Frontières » de Goldnadel, (membre du comité directeur du CRIF et avocat du sinistre Ulcan) de se porter parties civiles aux côtés de la LDH dans ce procès. Nul doute qu’ils vont tenter de faire du procès qui aura lieu le 12 novembre 2015 le procès du BDS Palestinien et qu’ils vont tenter de criminaliser tous ceux qui critiquent et s’opposent à la politique d’Israël, relayant ainsi la campagne internationale israélienne contre le BDS Palestinien.

A l’heure ou les palestiniens se soulèvent dans toute la Palestine historique contre la colonisation et la répression de l’occupation, nous devons ici en France apporter notre soutien à la résistance du peuple palestinien à Gaza, Al Qods, à Haïfa, en Galilée, dans le Naqab, à Ramallah, à Naplouse, à Al Khalil,… jusqu’à l’abolition du système colonial sioniste et la libération de notre terre la Palestine, de la mer au Jourdain.

 

C’est pourquoi nous vous appelons à signer cet appel au soutien et à vous rassembler dans un large Comité de Soutien :

– Pour exiger avec nous que la LDH se retire des parties civiles et réhabilite publiquement Saadia et Husein,

– Pour soutenir le BDS attaqué par les officines sionistes et autres organismes pro-israélien.

 

Nous faisons aussi appel à vous afin que vous soyez présent pour le procès le jeudi 12 novembre à 14h

Tribunal de Grande Instance de Montpellier

Place Pierre Flotte.

 

Union d’associations et institutions palestiniennes en France

Le mercredi 3 novembre 2015

Ce contenu a été publié dans Actualités, Archives. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.