Gras

Alexandre Adler : Pour une mémoire « éclairée »

arton1251

« Non, à tout prendre, je préfère que les Frères musulmans soient cooptés par les militaires égyptiens qui gardent l’essentiel du pouvoir plutôt que de les voir gagner des élections libres, instituant un Tariq Ramadan comme ministre de la Culture. Je soutiens donc le maintien des dictatures les plus éclairées possibles – voire pas éclairées du tout – en Egypte et en Arabie saoudite plutôt que l’application, dans ces régions du monde, des principes démocratiques qui, dans l’immédiat, ne seraient que porteurs de désordres et de violences. »

Le Figaro, 6 septembre 2004

La Rédaction

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.