Communiqué

A qui profite le meurtre de nos frères chrétiens d’Égypte

arton1188

Un attentat odieux vient d’endeuiller la communauté copte au Nord de la ville égyptienne d’Alexandrie. Faisant 21 victimes parmi les fidèles et 80 blessés dont des policiers. Comble du cynisme, il a eu lieu à proximité d’un lieu consacré, une église, en pleine période de préparation du Noël orthodoxe.

Nous tenons tout d’abord à exprimer nos condoléances attristées à cette communauté durement éprouvée mais nous voulons aussi condamner de la façon la plus ferme cet acte immonde, que rien, aucune idéologie ni aucune croyance ne saurait justifier.

En l’Etat actuel des choses nous ne savons rien sur les auteurs de cet acte, ni sur leur identité, ni sur leurs motivations. Par contre, nous savons que cet attentat intervient après d’autres actes similaires prenant les chrétiens comme cible. Que ce soit en Irak régulièrement depuis l’invasion étasunienne ou en Egypte, il y a un an déjà, avec la fusillade meurtrière contre une église de Nagaa Hamadi, dans le sud du pays. Par ailleurs, d’autres communautés religieuses comme les communautés sunnites ou chiites en Irak ou au Pakistan ont également été victimes d’opérations analogues. En tout état de cause, il est patent que les auteurs de ce nouvel attentat quelles que soient leurs prétentions politiques sont les complices objectifs de ceux pour qui l’affrontement communautaire a toujours été l’instrument privilégié permettant d’assoir leur domination.

Depuis l’intervention franco-britannique au Liban en 1860, destinée à préparer le démantèlement de l’empire ottoman en 1920, jusqu’à la dernière invasion étasunienne de l’Irak en 2004 en passant par les multiples agressions répétées depuis un siècle, l’impérialisme occidental a toujours su poursuivre le même objectif : exploiter voire créer de toute pièce des problèmes communautaires au Moyen Orient, utiliser telle communauté contre telle autre, mettre en place des régimes corrompus dictatoriaux empêchant la réalisation de projets rassembleurs et émancipateurs ; le tout devant aboutir à imposer dans la région des mini Etats à base religieuse ou ethnique, à sa dévotion. Ce n’est pas autrement que furent créées l’entité sioniste Israël, pilier colonial et gendarme principal du système régional impérialiste, ainsi les mini monarchies pétrolières du Golfe.

Dans le même temps où nous condamnons totalement le récent attentat contre la communauté copte égyptienne, nous dénonçons avec la plus grande vigueur l’exploitation politique indécente et criminelle de ceux qui en Occident cherchent à l’instrumentaliser pour entretenir les tensions et justifier leur guerre impériale dans la région.

Le PIR,Saint-Denis, 6 janvier 2011

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.