Dimanche 27 décembre 2009

A la mémoire de nos martyrs tombés à Gaza

arton820

MARCHE POUR GAZA : DIMANCHE 27 DECEMBRE 15H DENFERT ROCHEREAU JUSQU’AU PARVIS DE NOTRE DAME

ET

RASSEMBLEMENT : DE 17H30 A 19H30 APPELLE PAR LA GUPS, L’APF, MEMOIRE DE NOTRE TERRE ET ABNAH PHILISTINE

Du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009, le peuple palestinien enfermé dans la bande de Gaza a vécu une agression sans précédent. L’armée sioniste, sous couvert de l’opération « plomb durci », a assassiné plus de 1400 palestiniens (hommes et femmes de tout âge, enfants et nouveau-nés). Ces trois semaines sous les flammes, les bombes de diverses formes (à fragmentation, au phosphore blanc) ont fait plus de 5000 blessés et handicapés.

Du 27 décembre 2008 au 18 janvier 2009, le peuple palestinien enfermé dans la bande de Gaza a vécu une agression sans précédent. L’armée sioniste, sous couvert de l’opération « plomb durci », a assassiné plus de 1400 palestiniens (hommes et femmes de tout âge, enfants et nouveau-nés). Ces trois semaines sous les flammes, les bombes de diverses formes (à fragmentation, au phosphore blanc) ont fait plus de 5000 blessés et handicapés.

L’armée d’occupation a clairement et délibérément détruit les bâtiments officiels de l’ONU et des organisations internationales, où se refugiait la population. Elle a visé sans distinction écoles, hôpitaux, mosquées, laissant la bande de Gaza en ruine.

Suite à ces 22 jours d’agression, les palestiniens peinent à reconstruire ce qu’ils ont perdu dans la bande de Gaza qui vit sous blocus depuis des années. La fermeture des passages de Erez et Rafah, maintenues par l’occupant et la communauté internationale empêche le matériel médical, les matériaux de reconstruction envoyés par le mouvement de solidarité international de parvenir à la population. Depuis ces 22 jours d’agression, la population de Gaza est toujours dans le même isolement, connaît toujours une situation sanitaire et économique alarmante. Le monde continue son manège complice : « appeler à un retour à la table des négociations ».

Au mois de septembre, les Palestiniens avaient accueilli favorablement le rapport d’enquête du juge Goldstone qui révélait notamment l’utilisation illégale du phosphore blanc sur la population civile palestinienne, établissant ainsi, et pour de nombreuses autres exactions, la responsabilité d’Israël pour crimes de guerre, voire crimes contre l’humanité. Nous avons condamné par le passé, la décision de reporter l’adoption de ce rapport par le conseil des droits de l’homme de l’ONU, estimant que retarder la justice c’est nier à notre peuple ce droit fondamental depuis 62 ans. Bien qu’adopté par le conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, aujourd’hui, ce rapport doit être voté sans que les Etats-Unis n’y opposent comme à leur habitude leur veto.

Face à l’expropriation continuelle, la colonisation galopante, l’occupation militaire de la terre de Palestine, la résistance est le choix légitime des palestiniens. Les palestiniens se sont ainsi battus pour que l’état fasciste soit ouvertement dénoncé et inculpé pour ses crimes par l’adoption du rapport Goldstone. Cela constitue un défi de plus pour que l’état d’Israël reconnaisse enfin son entière responsabilité dans l’échec des négociations et dans les souffrances infligées au peuple palestinien depuis le plan de partage. L’adoption du rapport n’est qu’un pas de plus du long combat que nous menons. Il est temps que l’état sioniste paie le prix de ses crimes !

Dimanche 27 décembre à 17h30, un an jour pour jour après le début des frappes meurtrières sur Gaza, nous vous invitons à nous rejoindre pour un rassemblement sur le parvis de Notre-Dame de Paris. Réunissons nous pour montrer notre soutien au combat de notre peuple et pour honorer la mémoire de nos martyrs.

Nous revendiquons :

– le droit au retour de tous les réfugiés expulsés depuis 1948 sur leur terre et dans leurs foyers d’origine.

– le droit à l’autodétermination et à l’instauration d’un Etat souverain et indépendant avec Al-Qods pour Capitale.

– le démantèlement de toutes les colonies israéliennes et du Mur d’annexion.

– la fin de la politique d’apartheid contre notre peuple.

– la libération de tous les prisonniers palestiniens des prisons de l’occupation.

Signataires : GUPS, Association des Palestiniens en France (APF), Mémoire de notre Terre, Abna Philistine

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.